Jean jacques rousseau

260 mots 2 pages
Jean Jacques Rousseau

Jean Jacques Rousseau, né le 28 juin 1712 à Genève et mort le 02 juillet 1778 à Ermenonville est un grand philosophe, écrivain et musicien du siècle des Lumières.
Ses travaux sont centrés sur la société, l’éducation et la politique. Il défend les valeurs de liberté et d’égalité.
Rousseau est issu d’une famille d’horlogers protestants exilée en Suisse à cause de la persécution religieuse en France. Sa mère meurt peu de temps après sa naissance et son père l’abandonne. Elevé par son oncle, lui aussi protestant, Jean Jacques connaît une enfance et une éducation difficiles.
En 1728, il rencontre la baronne de Warens, qui décide de s’occuper de son éducation spirituelle et artistique. Elle lui demande de se convertir au catholicisme, il accepte.
Pendant 10 ans, il enseigne la musique dans des écoles suisses et écrit son 1er livre en 1739.
En 1742, il a alors 30 ans, Rousseau décide de partir à Paris, où il écrit deux livres sur la musique. C’est dans la capitale française qu’il rencontre Denis Diderot. En 1749, celui-ci propose à Jean Jacques d’écrire des articles dans ce qui deviendra L’Encyclopédie.
La célébrité du philosophe s’accroît entre 1750 et 1755, quand il fait plusieurs discours et conférences à l’académie de Dijon.
Durant le début des années 1760, le Parlement de Paris condamne certains de ses livres. L’un d’eux est à la base de la démocratie.
Rousseau termine sa vie en écrivant une œuvre autobiographique,Les

en relation