Jean jaurès

662 mots 3 pages
La commune

Quoi ?
La commune qui correspond au gouvernement insurrectionnel installé à Paris du 18 mars au 28 mai 1871. Le terme désigne plus précisément le conseil de la Commune élu le 26 mars : il se réfère à la Commune de Paris qui joua un rôle important dans la Révolution française de 1789 à 1785.

Qui ?
Après la capitulation et l’emprisonnement de Louis Napoléon Bonaparte par les prussiens, la déchéance de l’Empire est proclamée et naît la III République. Par la suite, Un gouvernement de Défense Nationale se forme avec à sa tête Léon Gambetta dans l’optique de continuer la guerre contre les prussiens qui encercleront Paris. Cependant, est signé le 28 janvier 1871, l’armistice, offrant l’opportunité de conclure la paix en élisant une Assemblé Nationale. Le 8 Février 1871, la droite royaliste remporte les élections et élit le 17 Février le royaliste Adolphe Thiers, chef du gouvernement provisoire de la République qui sera à la tête de l’armée lors du déclenchement de la Commune.

Quand ?
Le 18 mars 1871, une émeute éclate à Paris, sur la butte Montmartre. Adolphe Thiers, chef du gouvernement provisoire de la République, renonce à la réprimer et s'enfuit à Versailles avec tous les corps constitués. C'est l'amorce de la «Commune». Maîtres malgré eux de la capitale, les révolutionnaires et militants socialistes vont offrir à la bourgeoisie républicaine l'occasion de se débarrasser une fois pour toutes de la «question sociale». Eclate du 21 au 28 mai 1871 la semaine sanglante qui dont 20.000 personnes seront des victimes.

Où ?
Après avoir été élu, Adolphe Thiers obtient de l'Assemblée nationale qu'elle ratifie les préliminaires de paix. Une fois les conditions de paix très dures imposées par le Reich acceptées par l’Assemblée, la France cède l’Alsace et une partie de la Lorraine et approuve les indemnités de guerre. Malgré la paix signée, les maladresses de la droite entraine la crise. L’Assemblée prend la décision de s’installer à Versailles

en relation

  • Jean jaures
    417 mots | 2 pages
  • Jean jaurès
    1374 mots | 6 pages
  • Jean jaures
    990 mots | 4 pages
  • Jean jaures
    425 mots | 2 pages
  • Jean jaures
    500 mots | 2 pages
  • Jean jaurès
    432 mots | 2 pages
  • Jean jaurès
    348 mots | 2 pages
  • jean jaurès
    385 mots | 2 pages
  • Jean jaures
    1258 mots | 6 pages
  • Jean jaures
    677 mots | 3 pages