Jean-paul sartre la nausee

416 mots 2 pages
Jean-Paul Sartre
La NauséeC'est le premier roman de Jean-Paul Sartre, publié en 1938. C'est un œuvre maîtresse et doit être comptée parmi les romans les plus importants de son époque. L'idée de l'auteur dans ce roman est que l'existence « précède l'essence », et qu' « exister, c'est être là, simplement ».
Résumé
Antoine Roquentin, le personnage principal, conduit des recherches historiques et vit à Bouville. Il commence un jour à écrire un journal pour mieux comprendre ce qui lui arrive.Il lui arrive un profond changement : il voit la vie différemment. C'est précisément cela qui lui donne la nausée : il ne faut pas chercher de sens à la vie ; on existe, c'est tout.
La Nausée (extrait)
„Exister, c'est être là, simplement ; les existants apparaissent, se laissent rencontrer, mais on ne peut jamais les déduire. Il y a des gens, je crois, qui ont compris ça. Seulement ils ont essayé de surmonter cette contingence en inventant un être nécessaire et cause de soi. Or aucun être nécessaire ne peut expliquer l'existence : la contingence n'est pas un faux-semblant, une apparence qu'on peut dissiper ; c'est l'absolu, par conséquent la gratuité parfaite. Tout est gratuit, ce jardin, cette ville et moi-même. Quand il arrive qu'on s'en rende compte, ça vous tourne le coeur et tout se met à flotter, comme l'autre soir, au Rendez-vous des Cheminots : voilà la Nausée ; voilà ce que les Salauds – ceux du Coteau Vert et les autres – essaient de se cacher avec leur idée de droit. Mais quel pauvre mensonge : personne n'a le droit ; ils sont entièrement gratuits, comme les autres hommes, ils n'arrivent pas à ne pas se sentir de trop. Et en eux-mêmes, secrètement, ils sont trop, c'est-à-dire amorphes et vagues, tristes. »

En observant également les gens de bien qui paradent à la sortie de la messe ou au musée de Bouville, le narrateur pense les avoir démasqués et voit en eux des « salauds ». Il rompt (prekiniti) tous ses liens avec cette société conventionnelle, mesquine et

en relation

  • La nausée - jean-paul sartre
    649 mots | 3 pages
  • La Nausée de Jean-Paul SARTRE
    1201 mots | 5 pages
  • Commentaire littéraire de la nausée jean paul sartre
    1613 mots | 7 pages
  • Roquentin et l'autre dans la nausée de jean paul sartre
    1996 mots | 8 pages
  • La nausée analyse
    3143 mots | 13 pages
  • Existentialisme
    12447 mots | 50 pages
  • Paper La Nausee
    5266 mots | 22 pages
  • La Nausée - Fiche de lecture
    2376 mots | 10 pages
  • Sartrebio
    1772 mots | 8 pages
  • Sartre
    7765 mots | 32 pages