Jeunes

306 mots 2 pages
Il a été affirmé que les jeunes d’aujourd’hui ne se révoltaient plus, or pour moi, au contraire, les jeunes d’aujourd’hui se révoltent plus. Dans une première partie, nous allons démontrer que les jeunes se révoltent plus, car ils ont peur de leur avenir qui est incertain, puis, dans une deuxième partie nous verrons que les jeunes se révoltent pour exister dans la société

Premièrement, pour moi les jeunes se révoltent plus, car ils ressentent un sentiment d’insécurité pour leur avenir en effet malgré leurs études et leurs diplômes de nombreux jeunes ne trouvent pas de travail correspondant à ceux-ci et se retrouvent donc pour certains au chômage ou alors dans des métiers ne correspondant pas à leurs études. Lorsqu’ils voient des usines des entreprises se fermer, ils se demandent quel sera leur avenir et c’est alors que ces jeunes se révoltent par peur pour leur avenir. La révolte est donc dans ce cas une question de vie future pour ces jeunes. Deuxièmement, la révolte des jeunes augmente, car c’est pour eux une façon d’exister par exemple les jeunes des quartiers défavorisés vont attirer l’attention du pays entier grâce à leur révolte en dégradant des matériaux, en faisant preuve de violence verbale et physique tous ces actes de révolte sont souvent médiatiser que ce soit à la télévision, dans les journaux ou autre média. Cette médiatisation va permettre aux jeunes de se sentir reconnus et d’attirer l’attention de tout le monde sur leurs conditions de vie. De plus tout jeune quelque soit son milieu de vie à besoin de se sentir reconnu, d’exister que ce soit auprès de ses proches ou de la société. La révolte est donc un moyen d’exister dans notre société. Cette révolte ne passe pas forcément par la violence ou la dégradation, mais passe aussi au moyen de grève, de

en relation

  • Les jeunes
    1263 mots | 6 pages
  • Les jeunes
    2703 mots | 11 pages
  • Jeunes
    2206 mots | 9 pages
  • les jeunes
    294 mots | 2 pages
  • Les jeunes
    1730 mots | 7 pages
  • Les jeunes
    488 mots | 2 pages
  • Jeunes
    5186 mots | 21 pages
  • Les jeunes
    2990 mots | 12 pages
  • Les jeunes
    1890 mots | 8 pages
  • les jeunes
    3169 mots | 13 pages