Jeux d'opposition

Pages: 11 (2699 mots) Publié le: 8 octobre 2012
2000-6, 11 oct, Des mots, prévention contre la violence
http://www.jdheraudet.com ©2008 Jeannine Héraudet
1
Colloque REP Grenoble, Atelier n° 7 : La prévention du mal-être et de la violence scolaire
Mercredi 11 octobre 2000
Des mots, prévention contre la violence
Un groupe de parole au collège
Jeannine DUVAL HERAUDET
Je vais structurer mon propos en précisant en premier lieu la place d’oùje parle, puis la manière dont j’entends la
violence de l’enfant, y compris lorsqu’elle s’exprime à l’école. Cette écoute conditionne ma proposition de
groupe de parole. Enfin, je rapporterai les conditions de fonctionnement de ce travail et les premiers effets
constatés.
1. De quelle place se situe ma parole ?
Mon parcours professionnel et personnel détermine cette place.
Rééducatrice del’Education nationale depuis 1970, j’ai exercé dans les différentes structures GAPP (groupe
d’aides psychopédagogiques), CMPP puis Réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté, nommés par
raccourci : RASED.
J’ai été formatrice d’éducateurs spécialisés, formatrice MAFPEN et j’assure actuellement des formations en
formation continue à l’IUFM de Grenoble, département Sciences Humaines etSociales.
De ces différentes fonctions, j’ai pu être confrontée personnellement à un certain nombre de difficultés
rencontrées par les enfants, ou les adolescents, individuellement ou en groupe, ou entendre les éducateurs
spécialisés et les enseignants rapporter leurs difficultés lorsqu’ils sont confrontés à la violence de l’enfant ou de
l’adolescent.
2. Comment entendre la violence de l’enfantet de l’adolescent ?
Qu’est-ce que la violence ?
Contrairement à l’idée reçue, la violence ne s’apprend pas, elle se désapprend.
La violence est fondamentale à l’être humain. Nous ne pouvons pas renier la violence qui est au fond de nous
parce que nous l’utilisons. C’est elle qui nous permet de continuer à nous battre, à défendre notre liberté, à vivre,
tout simplement, malgré tous les «coups durs », les déceptions que nous pouvons rencontrer. Elle participe de la
pulsion de vie. Mais cette violence s’éduque et, en particulier, se transforme en acte créateur grâce à la parole.
Qu’y a-t-il derrière la violence ?
« L’erreur du taureau est de croire au signal » disait MONTHERLANT.
L’expression de la violence peut être une réponse, inappropriée, à une situation elle-même ressentiecomme
violente. Ce peut être une réaction à des contraintes, à des exigences en provenance du contexte familial,
scolaire, social.
Ce peut être un symptôme qui traduit un mal-être, une souffrance, un conflit interne.
C’est souvent un appel au secours.
La tension accumulée doit nécessairement être déchargée, évacuée, et dans le meilleur des cas, transformée,
régulée. Dans le cas contraire ellerisque de se retourner contre le sujet en dépression, TS, manifestations
somatiques…
2000-6, 11 oct, Des mots, prévention contre la violence
http://www.jdheraudet.com ©2008 Jeannine Héraudet
2
Les phénomènes de violence correspondent toujours à un manque de mots, même lorsque cette violence
s’exprime verbalement. Prévenir la violence consiste à mettre ou à remettre des mots sur les émotions,sur les
peurs, sur sa propre violence. C’est remettre de la loi, du tiers, du symbolique au coeur des relations.
Donner la parole, prendre la parole, une prise de risque
Donner la parole aux élèves, soulever le couvercle, que ce soit vis-à-vis d’un élève singulier ou d’un groupe, est
toujours une prise de risque.
On risque toujours d’entendre ce qu’on ne voulait pas entendre, ce que l’on nevoulait pas savoir, ce à quoi on ne
sait pas répondre.
On risque toujours de déclencher chez l’autre et chez soi des émotions, l’expression d’affects que l’on se doit de
pouvoir recevoir, accompagner, assumer, élaborer.
D’où la nécessité du cadre posé, l’importance de la clarification des règles qui organisent la prise de parole ou
l’écrit, celles qui en organisent la réception, son...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cahier pédogogique jeux d'opposition
  • Jeux d'opposition animateur bafa
  • Séance jeux d'opposition en grade section
  • Jeux d'opposition glossaire bpjeps apt
  • Argument d'opposition
  • jeux
  • jeux
  • Jeux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !