Jeuxvideo

1639 mots 7 pages
Bien qu'elle ait déjà fêté son vingtième anniversaire au Japon, la série de RPG tactiques Fire Emblem ne s'est fait connaître que très tardivement en Europe avec la sortie du septième volet en 2004 sur GBA. Cette référence du T-RPG signée Intelligent Systems, studio à l'origine des franchises Advance Wars et Paper Mario, compte déjà 13 épisodes distincts, pour la plupart inédits chez nous. Après deux remakes DS, les développeurs se sont mis au défi de relancer complètement la série via un épisode suffisamment ambitieux pour susciter l'engouement de tous les possesseurs de 3DS, qu'ils soient néophytes ou inconditionnels de la franchise.

Plus beau que jamais !

Test Fire Emblem : Awakening Nintendo 3DS - Screenshot 85
Renforcez les liens entre vos héros pour pouvoir ensuite jouer avec leur descendance.
Qui a dit que les RPG tactiques étaient tous austères sur le plan visuel ? Ne vous y trompez pas, ce n'est pas parce que Fire Emblem : Awakening tourne sur une console portable qu'il fait moins bien qu'un Radiant Dawn au niveau graphique. La 3DS est capable de bien belles choses et cet épisode surpasse presque les deux opus consoles de salon en matière de réalisation. Techniquement, le soft est véritablement bluffant, les maps affichent un souci du détail impressionnant et l'effet de profondeur dû aux capacités 3D stéréoscopiques de la console est parfaitement exploité. En combat, il est désormais possible de contrôler la caméra pour aller au plus près de l'action, de changer l'angle de vue et même de passer en vue subjective pour percevoir la bataille à travers les yeux de ses personnages. Comme, en plus, les unités disposent d'attaques spéciales joliment mises en scène, le titre nous en met plein les yeux et ne nous donne à aucun moment envie de couper les animations des combats pour gagner du temps. Dans ces conditions, on ne peut que rester perplexe devant le détail qui tue, à savoir l'absence de pieds sur les personnages, ce qui est d'autant plus étonnant

en relation

  • Jeuxvideos et violence
    1559 mots | 7 pages
  • E3 salon du jeuxvideo
    628 mots | 3 pages
  • Histoire de l'art: l'hist de jeuxvidéo
    670 mots | 3 pages
  • EXPOSER URA JEUX VIDEOS
    344 mots | 2 pages
  • Lolilol
    291 mots | 2 pages
  • Fiche de lecture
    342 mots | 2 pages
  • Travaux encadré
    988 mots | 4 pages
  • cas ets apple
    304 mots | 2 pages
  • jokpkp
    560 mots | 3 pages
  • kaka
    427 mots | 2 pages