Jfdkhgfer

3458 mots 14 pages
Lycée Provence – Tle – Latin

( SÉQUENCE 1
« Interrogations politiques – Le pouvoir idéal »

Séance n° 3 : Texte 2, « La synthèse idéale », Cicéron

1. Présentation de l’auteur

- Marcus Tullius Cicero, 106-43 avant J.-C., orateur et homme d’Etat romain, naquit le 3 janvier 106 à Arpinum, dans les montagnes des Volsques, à environ 110 km au sud de Rome. Il était l’aîné des deux fils d’un riche chevalier, parent éloigné de Marius. Les qualités dont il fit preuve très jeune le promettaient à une carrière d’avocat et d’homme politique, et il fut envoyé à Rome pour étudier l’art oratoire et le droit romain ; il étudia également la philosophie. Pendant les années 80, il établit sa réputation d’avocat lorsqu’il défendit avec succès un homme accusé de parricide, fit ses armes en tant qu’homme de droit. Il part ensuite pendant quelques années étudier la rhétorique et la philosophie avec des maîtres grecs.
- A son retour à Rome, il se lance dans la politique et devient questeur. Il exerça sa questure en 75 en Sicile. Les années qui suivirent furent employées dans les tribunaux. Il établit définitivement sa réputation en 70, en entamant, à la demande des Siciliens, une brillante action contre Verrès, gouverneur corrompu de Sicile de 73 à 71. Remportant le procès et poussant Verrès à l’exil, Cicéron s’impose comme un excellent orateur et un ennemi courageux de la corruption. Il poursuit le cursus honorum : édile en 69, puis préteur en 66. En 64, Cicéron, « homo novus », sans privilèges liés à sa naissance, se présente aux élections pour le consulat de 63 et recueille la majorité des suffrages. En 63, le célèbre Catilina brigue le consulat mais est battu. Il comprend alors que seule la force lui apporterait la victoire. Cicéron découvre ses projets et les expose au sénat dans son discours le plus célèbre, les Catilinaires. Catilina quitte Rome précipitamment. On décide l’arrestation et la mise à mort des conjurés. Quelques années plus tard, on reproche à

en relation