Jigjfglhjgfhj

1412 mots 6 pages
Je cherche Je cherche mes mots, ça ne m’ai jamais arrivé, Que ce passe-t-il, ou je vais, Est-ce l’amour qui m’anéantit, Est-ce l’amitié qui m’anesthésie, Est-ce la vérité qui me paralyse, Où le mensonge qui me détruit encore, Suis-je si sage, que je le prétend?Et toutes ces voix que j’entends, Je deviens folle et c’est vraiment, Une histoire incompréhensible, C’est indescriptible, la douleur, Qui se cache au fond de mon cœur, Arrête de trembler, même cette Vérité, je ne peux la cacher Je vais arrêter d’aimer les choses inaccessibles, Et me dire que tout est possible, Je vais croire en moi et en mes capacités Arrêté de me détester et faire semblant de m’aimer, Ça changera un peu, et les autres ne me reconnaîtront pas, Ça changera un peu, ça rime à quoi, tout ça? Je cherche mes mots, ça ne m’ai jamais arrivé, Que ce passe-t-il, ou je vais?Est-ce l’amour qui m’anéantit?Est -ce l’amitié qui m’anesthésie?

Tu es partie
Un gros choc perturba ma vie,Quand tu m’annonças ton départ loin d’ici,Un sentiment de tristesse mais aussi de colère M’envahit de mon cœur blessé à vie Tant de souvenirs qui resteront gravés dans mon cœur,Tant de balade sur les rochers qui m’ont fait chanter,Tant de siestes allongées sur le sable sous le beau soleil d’été,Tant de dispute qui n’ont servis qu’à nous rapprocher Mon cœur gros, près à exploser Pleins de larmes qui ne demandent qu’à être versées Je t’ai donné toute mon amitié et tu as su l’accepter Maintenant que tu es parti, la pluie ne cesse de tomber,Sur mes joues pleines d’amitiés Tu me manques mais aide-moi à te pardonner
À vous mes amis A vous mes amis,Vous que j'aime plus que ma vie,Vous qui m'avez toujours soutenueDans les moments les plus crus.A vous mes amis,Vous que j'adore plus que ma vie,Sur qui j'ai toujours pu compter,A mon tour de vous remercier.A vous mes amis,Que je n'oublierai jamais de ma vie,Vous comptez beaucoup pour moi,Jamais ça ne changera.A vous mes amis,Les seuls, les vrais,Ceux sur qui on peut

en relation