Jljidzhjrizjeeo

Pages: 3 (638 mots) Publié le: 28 novembre 2012
Tout d’abord, le 19ème est un siècle ou il y a eu beaucoup de changement, c’est l’époque des sept régimes politiques. C’est à cette époque qu’est apparue la machine à vapeur et qu’il y a eu larévolution industrielle et c’est dans cette période que paris change. Victor Hugo qui a écrit ce poème est un célèbre poète du 19ème siècle, c’est le chef de fil du romantisme. Ce texte « j’aime l’araignée »est un extrait du recueil Les Contemplations publié en 1856, il appartient plus précisément au livre III de son œuvre  qui a pour titre Les Luttes et les Rêves. Le poème étudié est composé de septquatrains qui sont en rimes croisées et les vers sont soit soient en décasyllabes soit composé de 5 syllabes. A la lumière de ce texte nous analyserons comment Victor Hugo sublime-t-il la laideurdans ce poème. Dans un premier temps nous discernerons que ce texte est un poème sur la laideur et dans un second temps nous comprendrons que Victor Hugo fait une transfiguration de la laideur.Tout D’abord, on remarque que ce poème nous montre la nature dans tous ce qui est de plus laid. Ce qui nous le prouve ce sont les termes négatifs tous on long du poème qui décrivent l’araignée etl’ortie tel que : « leur morne souhait »v-4 ; « elles sont maudites, chétives »v-5 ou encore : «  elles sont les tristes captives » v-7. De plus, d’autres termes qui caractérise l’ortie sublime la laideurcomme : « l’ortie est-une couleuvre » v-11 ; « la mauvaise herbe » v-27. Par ailleurs, le poète utilise des expressions présentant l’araignée comme une horreur. En effet, on le voit avec : « L’araignéeun gueux »v-15 ; « pauvre animal »v-18 et « la vilaine bête » v-27. De plus, ce qui nous dévoilent que le poème est sur la laideur c’est le champ l’lexical de l’obscurité. En effet, on constate bienl’apparition de l’obscurité et du noir dans ce poème, ce qui permet de voir la nature dans tous ce qu’il y a de plus obscure. Les vers qui nous l’on prouver sont : vers-6 avec : «  Noirs êtres...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !