Jlvlkuvymivymivbiùm

594 mots 3 pages
Les Expulsés ~ Ernest Pignon Ernest
1. Les expulsés, de Ernest Pignon Ernest, est une sérigraphie réalisée en1977. Elle a été faite en atelier, puis exposée dans les rues de Paris.
2. Ernest Pignon-Ernest, de son vrai nom Ernest Pignon, est un artiste plasticien né en 1942 à Nice. Il est un des initiateurs, avec Daniel Buren et Gérard Zlotykamien, de l'art urbain en France. C’est un artiste engagé, un dessinateur, qui dénonce les problèmes de la société actuelle en les mettant sous les yeux des gens (il les colle dans la ville pour faire réfléchir les passants). Il travaille sur la mémoire, et fait œuvre de la situation. ; L’événement devient le moteur de l’intervention. Ses œuvres sont un peu comme des trompe-l’œil qu’il colle dans des endroits inhabituels. Ses dessins sont la plupart réalisés au fusain, qui sont reproduits par sérigraphie puis collés dans la ville.
Ernest Pignon-Ernest décrit lui-même son œuvre comme une manière de saisir l'essence d'un lieu. Il puise dans l'histoire du lieu, dans les souvenirs, mais aussi dans la lumière, l'espace. Puis, il vient y inscrire une image élaborée dans son atelier. Cette image est en général le dessin d'une représentation humaine à l'échelle 1, reproduite par sérigraphie. Pignon-Ernest installe lui-même son œuvre dans la ville, durant la nuit. Nourri par un héritage culturel mêlant chrétien et païen, Pignon-Ernest n'hésite pas à s'inspirer et à citer les œuvres de Le Caravage (comme lors de son travail dans les rues de Naples). Son art peut être également engagé, comme la fresque qu'il réalise à la Villeneuve de Grenoble sur la bourse du travail en peignant des affiches du mouvement ouvrier local. La première fois qu’il réalise une sérigraphie, c’est à l’occasion de l’exposition sur la Semaine Sanglante, où il expose dans la ville de Paris (exemple : Métro Charonne, quais de Seine, Sacré Coeur) des images de victimes de la Commune : des gisants.
3. Sur la photographie, on voit une femme et un homme qui

en relation