John

730 mots 3 pages
John Heartfield (1891- 1968) photomontages engagés
Il critique le pouvoir politique en place, dénonce la montée des nationalismes.
Dans l'Allemagne ruinée par les conséquences de la crise économique de 1929 et en proie au chaos, l'arrivée du national-socialisme est perçue par beaucoup d'Allemands comme un moyen de relever la tête et de redresser l'économie. John Heartfield critique très tôt les intentions masquées des nazis, et essaie d'alerter, de faire réfléchir ses contemporains par ses photomontages.

Biographie :
Acteur du très politique groupe dadaïste de Berlin avec George Grosz, John Heartfield s’illustre rapidement dans les photomontages qu’il inscrit dans la grande tradition satiriste. Témoin des crises successives qui secouent la République de Weimar jusqu’à l’arrivée du Nazisme, il dénonce, par le biais de la presse communiste (AIZ), les compromissions politiques et les coups de force qui amenèrent Hitler au pouvoir. Parallèlement, John Heartfield mène une véritable guerre de communication contre l’obscurantisme et la propagande nazie, désignant avec virulence les atteintes successives aux libertés et aux personnes. Ses positions lui valent d’être menacé, puis contraint à s’exiler pour Prague en 1933, comme de nombreux artistes et intellectuels. Il continue toutefois de livrer régulièrement ses photomontages. L’annexion de la Tchécoslovaquie en 1938 contraint Heartfield à un second exil vers Londres. Depuis son adhésion au Parti Communiste Allemand en 1919, Heartfield n’a cessé de servir la cause révolutionnaire, mettant l’ensemble de sa production artistique au service du combat politique sous le slogan :" Utilisez la photographie comme une arme ! ". Une arme qu’il dirige contre l’ordre nazi avec un talent qui le place aussi bien aux côtés des plus grands caricaturistes comme Daumier que parmi les pionniers des avant-gardes artistiques. Ses œuvres n’ont rien perdu de leur puissance évocatrice et beaucoup d’entre elles ont acquis une valeur de

en relation

  • john
    358 mots | 2 pages
  • John
    368 mots | 2 pages
  • John
    309 mots | 2 pages
  • John
    9148 mots | 37 pages
  • John
    4346 mots | 18 pages
  • John
    325 mots | 2 pages
  • john
    3719 mots | 15 pages
  • John
    508 mots | 3 pages
  • John
    461 mots | 2 pages
  • John cage
    543 mots | 3 pages