Journée d'la femme

736 mots 3 pages
Cynisme ou optimisme ? Qu’est-ce que la Journée Internationale de la Femme inspire réellement aux principales intéressées et qu’en pensent les hommes : Une occasion de se rappeler les inégalités entre les sexes ? Une commémoration en l’honneur de celles qui se sont battues pour leur droit de vote ? Un mouvement de solidarité internationale entre les femmes ? Ou tout simplement un jour comme les autres ? En ce qui concerne les achats du foyer, la répartition des rôles a-t-elle évolué ? Comment hommes et femmes perçoivent ces évolutions ? Existe-t-il un comportement d’achat typiquement masculin et féminin ?
Des hommes conscients d’un déséquilibre
Un tiers des hommes considère que la Journée de la Femme est avant tout une occasion de se rappeler les inégalités qui perdurent entre les deux sexes. Désillusion, résignation, cynisme ou relativisme ? De leur côté, les principales intéressées prétendent à 27 % qu’il s’agit d’un jour comme les autres.
Elles sont néanmoins 53 % à souhaiter que cet événement soit plus marqué en France. Et elles ne sont pas les seules, puisque que 49 % des hommes partagent cette opinion. Les partisans d’une Journée de la Femme mieux valorisée plébiscitent majoritairement l’organisation d’une manifestation sur les droits de la femme (37 % des femmes et 40 % des hommes). Cependant, une petite attention (fleur ou cadeau) ou encore une grande fête populaire constitueraient également des pistes à explorer…
Les achats du foyer, un clivage hommes-femmes qui reste très marqué
Concernant le quotidien, hommes et femmes s’accordent pour reconnaître qu’au cours des 30 dernières années, le rôle de la femme dans les achats courants du foyer a profondément évolué (88 % des femmes et 93 % des hommes). Un changement qui se caractériserait par une plus forte indépendance de ces dames dans les décisions d’achat (48 % des femmes et 42 % des hommes), ainsi que par une plus grande liberté dans le choix des dépenses (33 % des femmes et 38 % des hommes).

en relation

  • Les muses orphelines
    1672 mots | 7 pages
  • Le cri du poilu
    349 mots | 2 pages
  • La femme au foyer dans les belles-soeurs de michel tremblay
    1943 mots | 8 pages
  • l'apérobic
    367 mots | 2 pages
  • Argumenter
    3892 mots | 16 pages
  • reter
    813 mots | 4 pages
  • Carnet de fêtes
    7112 mots | 29 pages
  • Les regrets
    3985 mots | 16 pages
  • Greg
    1890 mots | 8 pages
  • Relations entre de gaulle et les communistes
    4605 mots | 19 pages