Journal intime d'une esclave

Pages: 11 (2590 mots) Publié le: 20 mai 2014
Le journal intime d’une esclave
Il faut supprimer en titre (retrouvé )
Mardi 4 mars
Aujourd'hui, ma famille a reçu une visite plus qu'inattendue, un couple de Blancs. Quand je suis arrivée dans la cuisine, ils étaient en train de discuter avec mes parents d'un air sérieux. Je me suis installée près d'eux en essayant de capter le sujet de leur conversation. Au fur et à mesure que le coupleavançait ses arguments, j’ai compris que j’étais le centre d'une proposition qui me parut irréelle ; ils me proposaient de venir m'installer en France avec eux ! Ce couple voulait m'adopter ! J'étais surprise mais sûrement moins que mes parents qui étaient très enthousiastes. Eux qui ne pouvaient pas m'offrir une vraie scolarité et autre chose qu'une vie rythmée par le travail aux champs et à lamaison étaient ravis qu'un couple de Français puisse le faire à leur place. Ils ne me demandaient pas mon avis mais dans tous les cas j'aurais accepté cette proposition. Je n'ai que 16 ans et je voudrais continuer mes études pour pouvoir avoir un bon métier. Ils ont promis de prendre soin de moi comme leur fille ; ces paroles ont suffi à mes parents pour accepter. J'étais partante pour cetteaventure malgré un certain pincement au cœur à l'idée de quitter mes parents ainsi que mes frères et sœurs. Certaines modalités minimes remplies, j’ai pris le peu d'affaires que j'avais et j’ai fait mes adieux à ma famille. Ce départ pour un continent qui était pour moi inconnu sonnait comme le début d'une nouvelle vie. Mon cœur battait plus fort que d'habitude.

Mercredi 5 mars
Quand nous sommesarrivés à Nantes, le froid et la foule sont les différences avec mon pays qui m’ont le plus surpris. Nous sommes directement entrés dans la voiture et sur le trajet pour nous rendre à la maison la femme, qui se prénommait, Jeanne m’a parlé de l'histoire de la ville avec entrain. A travers les vitres teintées, je pouvais voir les grands immeubles qui ressemblaient à des hôtels avec des magasins aurez-de-chaussée. De l'autre côté il y avait un fleuve : la Loire, les parcs et tout ce qui allait constituer mon environnement pendant un temps indéterminé. J’ai regardé tout cela avec des yeux émerveillés. La voiture s'étant arrêtée devant une bâtisse qui semblait aisée, on pouvait voir de grandes fenêtres, de beaux mascarons au dessous de grands balcons. Le couple a sorti ma valise, m’a montré lefleuve qui était juste à côté et m’a fait entrer dans leur maison dans le quartier de l’île Feydeau. Ils ont pris le temps de me faire découvrir chacune des pièces de celle-ci, de la salle à manger en passant par le bureau de Jean, le mari de Jeanne. Tout était décoré avec goût, la maison semblait claire et propre. C'était un changement de cadre radical par rapport à la case dans laquelle jevivais au Congo. Je savais que j'allais me sentir bien ici ce qui m’a confortée dans l'idée que mon choix de venir m'installer avec ce couple était une bonne décision. La visite terminée, ils m’ont proposée de prendre un goûter. Nous nous sommes donc installés dans le salon autour d'un chocolat chaud et des pâtisseries. La discussion s’est faite naturellement et l'arrivée des enfants a détendujoyeusement l'atmosphère. Ils étaient trois : deux garçons âgés de 15 et 11 ans ainsi que la plus jeune au visage d'ange âgée de 6 ans. Ils étaient tous les trois adorables et d'emblée Zoé s’est assise sur mes genoux et m’a posé mille et une questions sur mon pays, ma famille, mes amies. Je lui ai répondu avec plaisir et fierté. La soirée a passé et j’ai décidé de prendre congé car je tombais de fatigueaprès ce long voyage. Je me suis endormie paisiblement.

Jeudi 6 mars

Le lendemain, les enfants étant partis à l'école, le couple m'a expliqué que je devrai leur préparer à manger pour le déjeuner et le dîner ainsi qu'aller les chercher à l’école car eux-mêmes seraient au travail. J’étais fière qu'ils me confient cette tâche car cela signifiait qu'ils me faisaient confiance. Durant cette...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Journal Intime
  • Journal intime
  • Mon journal intime
  • Mon journal intime
  • journal intime
  • Sujet de la rédaction : journal intime
  • journal intime de robespierre
  • Journal intime : exemple

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !