Jouve l'essai dans le poème

Pages: 18 (4458 mots) Publié le: 27 mai 2010
André Wyss
Pierre Jean jouve – l'essai dans le poème

L'essai que Jouve consacre à l'un de ses peintres de prédilection s'intitule « Un tableau de Courbet ». Etonnant singulier, car Jouve parle de plusieurs tableaux ; mais le « tableau » référé par le titre est, dans les dernières pages de l'essai, un « Courbet véritable », le « Courbet réel, le tableau que Courbet avait voulu peindre et n'apoint peint » ! Il est proprement la narration par Jouve d'une scène qu'il a vue à Paris. Une pareille « description de peinture » à la fin du texte est d'autant plus remarquable que Jouve aménage dans ses essais critiques sur les peintres des trajectoires ascendantes qui réservent l'acmé aux objets les plus admirés, qui sont aussi les plus significatifs : ainsi le texte sur Delacroix s'achève avecla description interprétative de Jacob et l'Ange du Seigneur et « Le quartier de Meryon » culmine sur un long commentaire de «Collège Henri IV ou Lycée Napoléon». On pourrait montrer en outre que la description du tableau « réel » reprend certains traits des Courbet commentés précédemment et se présente donc comme un pastiche laudatif, comme l'équivalent littéraire complètement assimilé d'unstyle pictural : c'est le période culminant, le type le plus élaboré de l'assimilation créatrice.

Il confirme avec l'éclat de l'étrangeté ce qui est une évidence : Jouve reste créateur, fictionnaire et poète jusque dans son œuvre d'essayiste. On sait à l'inverse combien sa poésie se nourrit des œuvres qu'il admire : c'est un point qu'une simple table des matières suffit à manifester. Je voudraismontrer plutôt que le rapport entre l'essai et l'œuvre « personnelle » de Jouve est encore plus intime : qu'une forme de critique s'immisce dans sa narration et dans sa poésie, que le poème et l'essai conjoints participent d'un même processus d'écriture, et que c'est précisément à l'expérience critique préalable que la poésie doit alors d'aller jusqu'à son centre.

*

[Paulina] adorait une imagequ'elle avait : L'Extase de sainte Catherine de Sienne peinte par Sodoma, d'un amour immense, trouble et absolument intérieur à elle-même. Sainte Catherine à genoux s'affaisse ; sa main est blessée par le stigmate ; sa main pend, elle repose chastement dans le creux des cuisses. Comme elle est femme, la pure image, la religieuse, ces larges hanches, cette douce poitrine sous le voile, et cesépaules. Ce n'est pas moi qui ferai jamais une si belle épouse, je suis maigre, pas formée pour l'amour. Le creux des cuisses signifie l'amour, mais il ne faut pas penser selon la chair, c'est une idée de Satan. Deux autres religieuses soutiennent Catherine, celles-là ne comprennent rien et ne voient rien, le monde du bonheur est fermé pour elles ; et Catherine heureuse est morte. Son visage a perdula vie, elle est morte, elle est morte. aimer c'est mourir. Elle est dans la joie, elle dort. Qui m'aimera jamais moi, qui me fera mourir ? Et lui se retire, il vole, il s'envole. Tout le monde sait que Catherine avait épousé le Christ. Ah, si Tu pouvais, un jour, Te retirer de moi après m'avoir blessée ! Comme la Sainte est pliée en deux, et Lui comme il est au contraire raidi avec son corps quiforme un cercle, et tout-puissant avec son bras levé. Oh mon doux amant Jésus disait sainte Catherine.

La première mention de commentaire est équivoque : «d'un amour trouble» reprend-il «adorait» ou «peinte» ? qualifie-t-il la peinture de Sodoma, ou la relation de Paulina au tableau ? Tout le passage se ressent d'une ambiguïté qu'il ne fait qu'amplifier : ici le tableau est décrit, le narrateurparle en son nom ; là, c'est une sorte de «pensée indirecte libre» ; ailleurs encore, du discours direct, mais sans guillemets ; tantôt la parole ou la pensée du personnage, tantôt celles du narrateur, et même de la Sainte représentée - description, discours, narration s'imbriquent, et le point de vue n'est pas seulement multiple et changeant, il est équivoque. De toute façon, le regard sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Jouve
  • L'essai
  • L'essai
  • L'essai
  • l'essai
  • L'essai
  • L'essai
  • L'essai

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !