Juif hassidique

470 mots 2 pages
Fondamentalement, il n'existe aucune infériorité de la femme. On peut même démontrer, de toutes sortes de manières, que son rôle est au contraire primordial. Je rappellerai simplement que, selon les textes, la Thora a été donnée d'abord aux femmes : pour marquer précisément l'importance de leur rôle.

Egale valeur certainement, mais direction différente ; il ne faut pas se leurrer : la femme au foyer, pour nous, c'est primordial – et ce n'est pas du tout péjoratif quoiqu'on en pense actuellement -. Une phrase fameuse des Psaumes dit : "la gloire de la femme, c'est d'être à l'intérieur". Et encore : "Où est Sarah ? Sarah est dans la tente".

Le rôle fondamental de la femme est et devrait rester celui-là, à mon sens. Ceci dit, on conçoit fort bien une évolution de son rôle social au fil des âges. A l'époque du Talmud, de Maïmonide, les femmes sortaient peu – et encore était-ce, en général, pour rendre visite à des malades -. Aujourd'hui, même dans les milieux les plus religieux, elles sortent, peuvent exercer une profession, ont des responsabilités dans la société. Mais il est important de souligner que si cette activité extérieure était de nature à compromette l'équilibre du foyer, celui des enfants, ce serait quelque chose de très grave. Et cette fois, tout à fait contraire à l'esprit du judaïsme.

14h par jour de priere

L’entremetteuse décide a la naissance qui va se marier avec qui.

Vendredi soir au samedi soir c’est un temps réservé a la famille … aucun appereil électrique (auto, cuisiner, pas d’argent, pas de feu)

Juif hassidique…sur a 100% que dieu existe et suivent le thora a la lettre.

Juif liberaux…ne suivent pas le thoran a la lettre

3 moments ou la femme a de l’attention : sa naissance, son mariage et sa mort

Tout est décider pour eux de la nourritures aux vetement.

Nourriture cacher (nourriture naturelle)

La pudeur est importante

Pas attirer lattention, pas de parfum, pas de bruit avec ses souliers, pas de grosse boucles

en relation

  • La religion affecte le développement socio-affectif de l'enfant
    6592 mots | 27 pages
  • ffdsdd
    481 mots | 2 pages
  • L'élu de chaïm potok
    1964 mots | 8 pages
  • Marc chagall
    584 mots | 3 pages
  • Temps de l'eserance - joseph kessel
    521 mots | 3 pages
  • Analyse de le visiteur d'éric-émmanuel schmitt
    518 mots | 3 pages
  • HDA Maus Writter
    1135 mots | 5 pages
  • Marc chagall
    2850 mots | 12 pages
  • Les juifs de new york
    1514 mots | 7 pages
  • Marc chagall
    1486 mots | 6 pages