Jules césar

960 mots 4 pages
Jules César entreprend une carrière politique, dans le parti populaire : à l'approche de sa trentième année, il entame le « cursus honorum » qui va lui permettre d'exercer d'importantes fonctions publiques et d'entrer au Sénat.En 69, élu questeur, il se rapproche de Pompée qui domine la vie politique à Rome depuis la mort de Sylla et qui a été consul l'année précédente. Quelques temps plus tard, il devient même son gendre.En 65, il est édile et devient populaire en organisant, à ses frais, des combats de gladiateurs, très appréciés par les Romains. Élu grand pontife en 63, Jules César devient le chef des prêtres de la religion romaine et exerce ainsi une forte influence morale sur le peuple romain. En 62, il est préteur puis, en 61, il devient gouverneur en Espagne.Les campagnes électorales de Jules César, très coûteuses, sont financées par le richissime Crassus, ancien fidèle de Sylla, celui qui réprima en 72-71 la révolte d'esclaves dirigée par Spartacus. Soutenir César est, pour Crassus, un moyen d'équilibrer l'influence de Pompée avec qui il partage le consulat.Finalement, les trois hommes s'entendent et s'entraident. César apporte le soutien du parti populaire et son prestige religieux, Pompée la gloire militaire et Crassus l'argent. Pour consolider l'alliance, Pompée épouse Julia, la fille de César. Enfin, grâce à ce « triumvirat », en 59, César est élu consul : à quarante et un ans, il atteint la fonction politique la plus prestigieuse.Maître de la République romaine pendant un an, César fait distribuer des terres en Italie aux anciens soldats de Pompée et aux citoyens pauvres. Pour faire plaisir à ses électeurs et se faire des amis parmi les sénateurs, il n'hésite pas à dépenser beaucoup.
Devenu consul, César cherche à obtenir un commandement militaire qui lui permettrait d'obtenir la gloire et l'indépendance financière. Une conquête enrichit le conquérant grâce au butin et aux prisonniers vendus comme esclaves. Jules César choisit d'achever la conquête

en relation

  • Jules César
    892 mots | 4 pages
  • Jules césar
    878 mots | 4 pages
  • Jules cesar
    994 mots | 4 pages
  • Jules césar
    286 mots | 2 pages
  • Jules cesar
    1489 mots | 6 pages
  • Jules césar
    997 mots | 4 pages
  • Jules César
    5860 mots | 24 pages
  • Jules César
    1612 mots | 7 pages
  • Jules césar
    856 mots | 4 pages
  • jules cesar
    307 mots | 2 pages