Julie

Pages: 5 (1191 mots) Publié le: 25 janvier 2012
Première partie
1. En 1945 et au début des années 1970, il n'y a pas de mémoire de Vichy, puisque pendant cette période domine le mythe « résistancialiste » : tous les Français ont résisté à l'occupation allemande. L'école contribue à véhiculer le mythe, ce dont témoigne l'extrait du manuel d'histoire (document 1) destiné au cours élémentaire et datant de 1959. Les cérémonies officielles commele transfert au Panthéon des cendres de Jean Moulin, héros et unificateur de la Résistance intérieure, contribuent au même mythe « résistancialiste » et à l'occultation de Vichy. Il faut attendre le début des années 1970 et le film de Marcel Ophüls, Le Chagrin et la Pitié, pour que la mémoire de Vichy sorte de l'oubli. Le travail de sape du mythe résistancialiste commencé par Marcel Ophüls estparachevé par la recherche engagée par un historien américain, Robert Paxton. Ce dernier publie, en 1973, La France de Vichy, qui met au jour la politique de collaboration du régime de Vichy. En 1995, le président de la République Jacques Chirac rompt officiellement avec le mythe « résistancialiste » et reconnaît la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs.

2. L'extrait du manueldatant de 1959 (document 1) met l'accent sur le fait que tous les Français auraient été des résistants. À lire ce manuel, on a affaire à une résistance de masse, fondement du mythe « résistancialiste ». Vichy est absent. Tout est mis sur le dos de l'occupant : « il emprisonna et tortura des milliers de patriotes français ». Rien sur le rôle joué par les forces de police françaises et la Milice dansla traque et l'arrestation des Juifs et des résistants. Rien sur le fait que si des « milliers de jeunes se réfugièrent dans le maquis », c'est que Vichy avait accepté de mettre en place, en 1943, le STO, le Service du travail obligatoire, pour la machine de guerre allemande.

3. En 1964, les cendres de Jean Moulin sont transférées au Panthéon, où depuis la Révolution française sont conservéesles cendres des grands hommes de l'histoire de France. La cérémonie a lieu en présence du général de Gaulle, chef de la France libre, chef de la Résistance unifiée par Jean Moulin. Ce transfert contribua à l'époque à entretenir le mythe d'une France qui aurait été entièrement résistante.

4. Au début des années 1970, un film et un livre d'histoire vont modifier la perception de la période deVichy dans la mémoire collective. Le documentaire de Marcel Ophüls, Le Chagrin et la Pitié, montre que si Clermont-Ferrand eut ses résistants, elle eut aussi ses collaborateurs, et le livre de l'historien américain R. Paxton, en défendant la thèse de la complicité de Pétain avec Hitler, ébranle le mythe de Pétain « bouclier » protecteur contre les Allemands. En fait, ce film et ce livre ontréintroduit Vichy dans la mémoire collective ; c'est le début du processus qui conduira à la première inculpation, en 1979, d'un Français, Jean Leguay, pour crime contre l'humanité et en définitive à la reconnaissance par J. Chirac en 1995 de la responsabilité de la France dans le génocide des Juifs.

5. Le discours de Jacques Chirac en 1995 marque plus qu'une évolution de la mémoire officielle de laSeconde Guerre mondiale, plus précisément des mémoires liées au génocide et à la collaboration. Cinquante ans après les faits, le plus haut représentant de l'État reconnaissait officiellement ce que l'historien Robert Paxton avait mis au jour dès 1973, à savoir la responsabilité de l'État français dans la collaboration et notamment dans la destruction des Juifs de France.

Deuxième partie
Lamémoire de Vichy et de la collaboration est une des multiples mémoires de la Seconde Guerre mondiale. Elle a été, de 1945 au début des années 1970, complètement occultée. Durant cette période s'est construite une mémoire officielle selon laquelle Vichy n'avait pas existé, une mémoire qui reposait peu sur l'Histoire et qui relevait du mythe, le mythe « résistancialiste » : tous les Français avaient...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Julie
  • julie
  • julie
  • julie
  • Julie
  • julie
  • Julie
  • Julie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !