Jurisprudence

407 mots 2 pages
Corrigé du commentaire séance 12 c'est le premier arrêt suite a l'entrée en vigueur de la loi du 26 janvier 1986 compétence du juge administratif pour réparer les dommages du aux attroupement. En cas de mise en oeuvre de la responsabilité de l'État du fait des attroupement et rassemblement celle ci peut elle le conduire a indemniser le préjudice commercial? La responsabilité peut être engagé non seulement pour dommage mat et corps et quand les dommages ont un caractère commercial... I- l'extension du régime de responsabilité du fait des attroupement et rassemblement a la réparation du dommage commercial. Extension opéré par le juge adm. Il peut réparer un dommage immatériel. A- une évolution previsible du regime de responsabilié du fait des attroupements. Auj resp sans faute. Le prejudice commercial faisait deja l'objet d'une réparation en matiere de responsabilité pour faute. Il indemnise la perte de revenu ou les frais supplémentaires. La jurisprudence judiciaire répare le prejudice commercial donc il manquait au juge de mettre en cohérence avec d'autre regime de resp. B- la prise ne compte d'un risque social le régime aujourd'hui permet de réparer les préjudice résultant des manif qui paralyse des act productive. L'etat a un rôle a jouer en matiere de securité dans les matieres éco. Une entreprise qui ne pourrait pas exercer ses act dans de bonne conditions elle serait déficitaire et elle chercherait a s'installer ailleur. Mais il y a peu de chance que l'on delocalise II- la fixation des limites à la réparation du préjudice commercial A- la nécessité pour le juge administratif de fixer des limites à la réparation avt reparation prejudice com non prevu par la loi et que donc si il venait a consacrer la réparation du prejudice il fallait qu'il fixe certaines limites sans quoi se serait de nature a occasionné des dépenses trop importante pour l'État. Cependant dans la fixation des limites le juge n'est pas aller jusqu'à imposer

en relation

  • La jurisprudence
    1317 mots | 6 pages
  • La jurisprudence
    1993 mots | 8 pages
  • La jurisprudence
    3943 mots | 16 pages
  • La jurisprudence
    2296 mots | 10 pages
  • jurisprudence
    630 mots | 3 pages
  • Jurisprudence
    557 mots | 3 pages
  • Jurisprudence
    1251 mots | 6 pages
  • la jurisprudence
    461 mots | 2 pages
  • Jurisprudence
    2359 mots | 10 pages
  • Jurisprudence
    2135 mots | 9 pages