Jusqu'à quel point faut-il obéir aux lois?

Pages: 12 (2781 mots) Publié le: 23 juin 2010
Faut-il se soumettre aux lois de la Cité en tout temps et en toutes circonstances? Voilà une question que se pose Socrate, célèbre philosophe de la Grèce antique, avant d’accepter sa peine de mort, après avoir été condamné pour corruption de la jeunesse et pour impiété. Fidèle disciple de Socrate, Platon est l’auteur du Criton, un dialogue mettant en vedette Socrate et son ami Criton, quelquesjours avant son exécution. Il y est question d’obéissance aux lois de la Cité ainsi que du raisonnement qui amène Socrate à choisir la mort plutôt que l’exil. Martin Luther King, quant à lui, est un pasteur de l’Alabama, militant pacifiste pour les droits civiques des Noirs de surcroît, et à qui on décernera le prix Nobel de la paix en 1964. Il s’est lui aussi prononcé sur la question desoumission aux lois. Alors qu’il est incarcéré à la prison de Birmingham, King écrit sa célèbre « Lettre de la prison de Birmingham », en réponse à une autre lui ayant été adressée par des prêtres et rabbins de l’Alabama et dans laquelle ceux-ci critiquent le fait que King incite à la désobéissance aux lois, et précipite selon eux la violence. Ainsi donc, Socrate et Martin Luther King ont, nous leverrons, des opinions divergentes sur la question de l’obéissance aux lois, bien qu’ils partagent aussi des valeurs morales apparentées.
D’abord, dans le Criton, Platon expose avec la dialectique qu’on lui connaît, le raisonnement qui amène Socrate à refuser de s’évader lorsque celui-ci est condamné à mort. Il lui est alors très facile de s’enfuir puisqu’il ne suffit que de verser un pot-de-vin augardien du cachot, ce que plusieurs personnes, incluant son ami Criton, sont prêtes à faire pour lui. En ces temps anciens, il est normal et même attendu qu’un condamné à mort s’évade et choisisse l’exil. Aussi Criton tente-t-il avec ferveur de convaincre son ami qu’il doit absolument se dérober à son exécution en prenant la fuite.
Criton allègue qu’en plus de perdre un ami très cher, saréputation sera entachée si Socrate ne s’enfuit pas, car personne ne croira qu’il a refusé lui-même de prendre la fuite ; on croira plutôt que ses amis l’ont abandonné à son sort. Criton croit qu’il est essentiel de se préoccuper de l’opinion du peuple parce que celui-ci a le pouvoir de causer beaucoup de tort. De plus, il assure Socrate que l’argent n’est pas un problème et qu’il ne doit pas refuser des’enfuir par crainte des répercussions possibles qu’aurait sa fuite sur ses amis. Il ajoute que Socrate n’a pas non plus à craindre l’exil, comme il l’a exprimé durant son procès, puisqu’il sera aimé peu importe l’endroit où il vivra. Criton renchérit en disant que Socrate commettra une action injuste en ne s’évadant pas, alors qu’il le peut, et qu’en plus de cela ce sera une trahison enversses enfants, de même qu’un abandon.
Mais Socrate étant ce qu’il est, n’envisagera la fuite que s’il est certain qu’il s’agisse là de la chose juste à faire. Aussi, prend-t-il le parti d’étudier la question de la même façon qu’il l’a fait sa vie durant, c’est-à-dire en suivant le raisonnement qui lui paraît le plus juste. Il établit d’abord que l’opinion de la multitude ne compte pas,contrairement aux prétentions de Criton. Seul l’opinion du vrai, du juste, du sage comptent. Selon Socrate, pour toute chose, tout sujet, il existe une opinion absolue qu’il faut suivre à tout prix et faire fi de toutes les autres. Cette opinion, la seule dont on doit se préoccuper, c’est la Vérité. Tel le médecin, qui est le seul à savoir comment guérir un malade, la Vérité elle seule peut nousrenseigner de ce qui est juste, honnête, bon.
Poursuivant sa logique, Socrate rappelle à son ami que l’injustice n’est jamais permise, tel qu’ils l’ont déjà convenu ensemble. On ne doit répondre ni à l’injustice par l’injustice, ni au mal par le mal, et ce en toutes circonstances. Socrate entend bien rester fidèle à cette maxime et qu’il soit condamné à mort n’y changera rien. Il poursuit donc...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut-il toujours obéir aux lois ?
  • Faut-il toujours obéir aux lois?
  • Faut il toujour obeir aux lois
  • Faut-il toujours obéir aux lois ?
  • Faut-il obéir aux lois
  • Faut-il obeir aux lois injustes
  • Faut-il toujours obéir aux lois ?
  • Faut-il obeir aux lois injustes ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !