Justice mode de fonctionnement

2348 mots 10 pages
Tribunal de grande instance
Compétence : une large compétence en matière civile
Ce tribunal tranche : * les litiges civils opposant des personnes privées (physiques ou morales) qui ne sont pas spécialement attribués par la loi à une autre juridiction civile (tribunal d'instance, conseil de prud'hommes…), * ainsi que les litiges civils qui concernent des demandes supérieures à 10 000 euros.
Il partage sa compétence civile avec le tribunal d'instance.
Il a une compétence exclusive pour de nombreuses affaires quel que soit le montant de la demande : * état des personnes : état civil, filiation, changement de nom, nationalité (revendication, contestation)... * famille : régimes matrimoniaux, divorce, autorité parentale, adoption, pension alimentaire, succession... * droit immobilier : propriété immobilière, saisie immobilière ; * brevets d'invention et droit des marques...
Un tribunal statuant en formation "collégiale" ou à juge unique
En principe, le tribunal de grande instance statue en formation "collégiale", composé de trois magistrats du siège, juges professionnels, assistés d'un greffier.
Pour certaines affaires, le tribunal de grande instance statue à juge unique : * le juge aux affaires familiales en matière de conflits familiaux (divorce, autorité parentale, obligation alimentaire…) ; * le juge de la mise en état : il veille au bon déroulement de la procédure et fait en sorte que les affaires soient en état d'être jugées dans un délai raisonnable ; * le juge de l'exécution : il tranche les difficultés nées de l'exécution des décisions de justice ; * le juge des enfants : il intervient pour protéger les mineurs en danger et les jeunes majeurs
Composition
Chaque tribunal de grande instance comprend des magistrats professionnels, président, vice-présidents et juges, ainsi que des greffiers en chef, greffiers, collaborateurs des magistrats et des personnels de greffe.
Suivant son importance, un tribunal de grande

en relation

  • Ecjs
    1526 mots | 7 pages
  • Cour de droit
    11209 mots | 45 pages
  • Les conditions tenant aux organes interenant dans le contentieux communautaire cemac
    5917 mots | 24 pages
  • Principe fond
    5092 mots | 21 pages
  • La jurisprudence peut-elle être considérée comme une sourcedu droit ?
    2532 mots | 11 pages
  • Institutions judiciaires
    1070 mots | 5 pages
  • La cour suprême dans la vie politique des etats-unis
    935 mots | 4 pages
  • DOSSIER ETUDIANT
    2998 mots | 12 pages
  • Une autre philosophie de management
    1405 mots | 6 pages
  • La nomination du juge d’instruction par l’exécutif une entrave à l’administration de la Justice Haitienne eu egard aux articles 174, 175 de constitution Haitienne amendee
    6972 mots | 28 pages