jyuyg uyuy

Pages: 42 (10344 mots) Publié le: 26 juin 2014
Benchmarking et analyse du secteur
de la microfinance en Afrique 2008

Un rapport du MIX et CGAP

Résumé

Table des matières
Résumé

1

Tendances clés de la croissance

1

Cadre légaux et réglementaires:
Environnement et évolutions

4

Financement de la microfinance

7

Analyse de l’évolution
des performances

12

Conclusion

13

Collecte et traitement desdonnées

14

Carte 1

Espaces sous-régionaux
en Afrique sub-saharienne

Décembre 2008

En 2007, l’Afrique sub-saharienne, qui a connu une croissance stimulante de 6,7 pour cent, a poursuivi ses progrès
en termes de développement humain, a amélioré ses infrastructures et a renforcé son environnement politique.
L’Afrique connaît un regain d’intérêt de la part du secteur
privé, desbailleurs de fonds, des investisseurs nationaux et
internationaux ainsi que des agences de développement.
Le secteur de la microfinance a tiré profit de ces évolutions
positives en faisant preuve d’une forte croissance en 2007.
Compte tenu de la diversité des évolutions au sein du
continent, ce rapport procède à une revue des tendances
transversales en Afrique ainsi qu’à des analyses spécifiquesaux quatre sous-régions: Afrique centrale, Afrique de l’Est,
Afrique australe, Afrique de l’Ouest. Le rapport analyse le
développement du secteur de la microfinance en s’attachant
aux tendances clés de la croissance, à l’environnement réglementaire aux plans régional et national, aux flux et à la
structure de financement et enfin aux performances des
institutions de microfinance.Tendances clés de la croissance

Centrale
Est
Australe
Ouest

En 2007, 160 IMF en Afrique ont participé aux données
ayant servies à l’élaboration des benchmarks pour ce rapport, représentant la participation la plus importante. Ces
IMF ont atteint 5,2 millions d’emprunteurs et 9 millions
d’épargnants pour cette seule année. Le total de l’encours de
crédit de ces IMF a atteint un peu plus de 2,5milliards de
dollars US tandis que l’épargne a dépassé 2,1 milliards US.
Afin d’apporter des éclairages pertinents sur les changements
concernant la croissance et la productivité, ce rapport utilise
également les informations tendancielles de 111 IMF sur

MIX et CGAP

2

Benchmarking et analyse du secteur de la microfinance en Afrique 2008

Tableau 1

Volume et tendances parsous-régions
Emprunteurs
(Milliers)

Portefeuille de prêts
(USD Mil)

Epargne
(USD Mil)

2006

3,785

5,473

1,320

1,148

2007

Afrique

Epargnants
(Milliers)

4,731

7,177

2,236

1,839

% Augmentation

25%

31%

69%

60%

2006

219

350

97

135

2007

Centrale

213

455

142

232

% Augmentation

-3%

30%

46%

72%

20062,061

2,241

554

472

2007

Est

2,628

3,172

1,025

799

28%

42%

85%

69%

519

694

188

144

% Augmentation
Australe

2006
2007

767

993

417

254

48%

43%

121%

76%

2006

986

2,189

481

396

2007

1,123

2,557

652

553

14%

17%

36%

40%

% Augmentation
Ouest

% Augmentation

Tableau 2
PaysKenya

Top 10 des pays selon le taux de pénétration par emprunteurs et épargnants
Sous-région

Population
(Milliers)

Emprunteurs
(Milliers)

Taux de pénétration

Epargnants
(Milliers)

Taux de pénétration

Est

34,000

877

2.6%

3,172

9%

Togo

Ouest

6,000

90

1.5%

344

6%

Sénégal

Ouest

12,000

221

1.8%

654

5%

Mali

Ouest14,000

216

1.5%

409

3%

Ghana

Ouest

22,000

315

1.4%

902

4%

Burkina Faso

Ouest

13,000

129

1.0%

523

4%

Cameroun

Centrale

16,000

135

0.8%

400

3%

Afrique du Sud

Australe

47,000

632

1.3%

783

2%

Ouganda

Est

29,000

216

0.7%

482

2%

Ethiopie

Est

71,000

1,427

2.0%

732...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !