Kant fondements de la métaphysique des moeurs

807 mots 4 pages
LES UTOPIES POLITIQUES ET SOCIALES

I. Le socialisme a) L’utopie
Le socialisme est apparu dans les années 1820, 1830 et désigne un type d’organisation centré sur la collectivité. Le mouvement socialiste est contre les inégalités sociales, l’exploitation des hommes mais favorise le progrès social ainsi que les sociétés égalitaires (sans classe sociale).
Comme tout mouvement il est représenté par des personnages tels que Charles Fourier, Proudhon en France ou encore Robert Owen au Royaume-Unis.
Le socialisme utopique souhaite une transformation sociale et fonde une société basée sur l’abondance et l’égalité. Cette société idéale s’adresse autant aux riches qu’aux pauvres, aux ouvriers ou aux nobles. Selon les utopistes la société fait l’homme. Dans leur société parfaite ils souhaitent réduire le temps de travail et en général améliorer les conditions de travail des ouvriers. Les utopistes veulent supprimer la police, les procès, la prison, l’assistance publique. Les enfants auront eux aussi un monde parfait avec la création de crèche et d’un système éducatif parfait. Le socialisme utopique a une vision optimiste de l’homme : il est bon et nous pouvons faire confiance en sa raison pour faire évoluer la société. Par contre ce monde parfait n’a pas confiance en l’Etat et ne déclare jamais la révolution.
Le socialisme utopique s’est peu à peu stoppé vers 1870. Mais on a pu retrouver quelques idées chez les hippies et lors du mouvement de mai 1968.

b) Charles Fourier.
François Marie Charles Fourier est né à Besançon en 1772. Il est un philosophe français et une figure du socialisme utopique. Son père était un marchand de drap très aisé quand à sa mère elle ne travaillait pas et n’était guère instruite. Charles Fourier était un bon élève et en 1791, il part faire un apprentissage à Rouen. Il a vécu à Lyon puis à Paris et s’y installera définitivement en 1826.
Dès 1789 lors de la Révolution Français Charles Fourier montre son ambition et le

en relation

  • Kant fondements de la métaphysique des mœurs
    2145 mots | 9 pages
  • Kant , fondements de la métaphysique des moeurs
    1314 mots | 6 pages
  • Kant - fondements de la métaphysique des mœurs
    3089 mots | 13 pages
  • Résumé des fondements de la métaphysiques des moeurs de kant
    2218 mots | 9 pages
  • Explication de texte, Kant, « Fondements de la métaphysique des moeurs »
    1193 mots | 5 pages
  • Bibliographie kant
    719 mots | 3 pages
  • Biographie emmanuel kant
    1309 mots | 6 pages
  • Doute
    5319 mots | 22 pages
  • fondements de la metaphysique des moeurs
    39429 mots | 158 pages
  • Kant
    2801 mots | 12 pages