Kant

623 mots 3 pages
Le dirigeant d’une grande entreprise reçoit les résultats de deux recherches différentes dont l’une d’entre elle pourrait être amener à sauver des millions de vie et il doit en présenter une aux actionnaires avant de donner l’accord au projet. Seulement les actionnaires veulent la recherche qui ramènera le plus de capitaux possibles et ce n’est pas celle qui peut sauver des vies humaines. S’il ment aux actionnaires, plusieurs millions de vies humaines seront épargnées, par contre s’il dit la vérité, les actionnaires s’en trouverons plus heureux puisqu’il feront plus de profit. Est-ce que le dirigeant devrait mentir aux actionnaires dire la vérité? La problématique est d’ordre éthique puisque peut importe le résultat, le choix fait par le dirigeant est basé sur des valeurs. N’est ce pas là un problème éthique puisqu’il est basé sur un jugement de valeurs entre celle de l’argent et celle de la pensée humaniste.

La problématique peut être analyser de différentes façons, mais analysons là tout d’abord à la manière de Kant. Kant qui avant tout est connu pour avoir fait une révolution copernicienne en philosophie en plaçant l’humain comme le soleil au milieu de toutes choses. Pour lui, il existe deux types de raison: la raison pur, qui est la plus haute faculté de connaître pour l’homme et la raison pratique, qui est en fait la volonté, puisqu’elle est libre et consciente. La raison pratique rejoint le monde sensible et la raison pur rejoint le monde intelligible. Le principe de liberté pour Kant est un postulat puisqu’il ne peut y avoir de responsabilité, donc de morale, sans liberté. Il affirme que la volonté possède une autonomie parce qu’elle ne dépend pas d’objets extérieurs. En fait, les résultats et conséquences n’importent pas selon Kant puisqu’ils ne dépendent pas de la volonté, seul l’intention de la personne compte. Pour savoir si une action est morale, il faut se rapporter à sa maxime et ensuite la vérifier à l’aide de l’impératif catégorique. Kant formule

en relation

  • Kant
    3124 mots | 13 pages
  • Kant
    1477 mots | 6 pages
  • Kant
    783 mots | 4 pages
  • Kant
    13627 mots | 55 pages
  • Kant
    1101 mots | 5 pages
  • Kant
    1180 mots | 5 pages
  • Kant
    972 mots | 4 pages
  • Kant
    355 mots | 2 pages
  • Kant
    860 mots | 4 pages
  • Kant,
    1574 mots | 7 pages