Karl marx

1738 mots 7 pages
I) L’engagement de Karl Marx et les conséquences sur sa vie :

Après ses études Karl Marx en 1841 est reçu docteur en philosophie, mais il ne peut pas entrer dans l’enseignement comme il le souhaiterait à cause de ses opinions politiques qui se heurtent à la politique prussienne. En 1841 les autorités interdisent Bruno Bauer d’enseigner à Bonn ainsi que Feuerbach en 1836 qui se voit obligé de quitter sa chaire à cause des mêmes autorités, face à cette politique, Marx abandonne l'idée d'une carrière universitaire.
Karl Marx devient alors l’un d’un principal collaborateur du journal d'opposition au clergé catholique, la Rheinische Zeitung (Gazette Rhénane). Le gouvernement interdit ce journal et Karl Marx est contraint de démissionner.
À l'automne 1843, Marx s'installe à Paris afin de publier un journal radical à l'étranger avec Arnold Ruge. Ayant été expulsé du territoire français à la demande de la Prusse. Marx séjourne à Bruxelles de 1845 à 1848.
Au printemps 1847, Marx et Engels rejoignent un groupe politique clandestin, la Ligue des Communistes. Ils y prennent une place prépondérante lors de son second congrès à Londres en novembre 1847.
À l'éclatement de la Révolution de février 1848, Marx est expulsé de Belgique il séjourne donc à Paris de mars à juin, puis se rend à Cologne pour y devenir rédacteur en chef de la Neue Rheinische Zeitung (La Nouvelle Gazette Rhénane) publiée du 1er juin 1848 au 19 mai 1849 qui fait faillite et lui laisse de lourdes dettes.
Avec la victoire de la contre-révolution, Marx est poursuivi devant les tribunaux, notamment pour avoir publié dans la Gazette une proclamation du révolutionnaire en exil Friedrich Hecker. Il se défend devant les jurés en déclarant : « Le premier devoir de la presse est donc de miner toutes les bases du système politique actuel ». Il est acquitté le 9 février 1849, mais le gouvernement l'expulse le 16 mai de la même année, bien qu'il soit citoyen prussien.
Il retourne alors à Paris dont il est de

en relation

  • Karl marx
    404 mots | 2 pages
  • Karl marx
    2523 mots | 11 pages
  • Karl marx
    460 mots | 2 pages
  • Karl marx
    486 mots | 2 pages
  • Karl marx
    805 mots | 4 pages
  • Karl marx
    336 mots | 2 pages
  • Karl marx
    830 mots | 4 pages
  • Karl marx
    616 mots | 3 pages
  • Karl marx
    497 mots | 2 pages
  • Karl marx
    1607 mots | 7 pages