Karl marx

1116 mots 5 pages
Marx, Karl (Allemagne 1818 - 1883) _
« L’individu est l’être social. Sa vie — même si elle n’apparaît pas sous la forme directe d’une manifestation commune de l’existence, accomplie simultanément avec d’autres — est une affirmation de la vie sociale. »
Il faut partir du réel lui-même (et non des idées ou d’abstractions!) pour appréhender et comprendre le monde réel. La « base matérielle » à partir de laquelle Marx échafaude sa théorie correspond aux conditions pratiques de l’existence humaine, c’est-à-dire les conditions de vie économiques et sociales.
Le marxisme est un matérialisme historique. Il explique l’évolution des sociétés à partir des réalités économiques qu’ont connues les différentes sociétés à travers l’histoire de l’humanité. Ainsi, il y eut d’abord la commune primitive, ensuite le régime esclavagiste, suivi du régime féodal, remplacé par la société capitaliste. Il y a, dans la société capitaliste, une opposition dialectique entre la classe bourgeoise possédante et dirigeante et la classe opprimée des travailleurs. Cet antagonisme ne pourra être dépassé que par la révolution.
Marx met en lumière l’injustice que crée une classe bourgeoise en étant propriétaire des moyens de production. Le prolétaire, devant sa survie aux biens produits par son travail dans une usine qui ne lui appartient pas, vit dans une situation précaire. Il vit une forme tyrannie où, - comme une épée de Damoclès suspendue au-dessus de sa tête - s’il perd son emploi, donc son moyen de subsistance, ce sera la ruine, la famine, et à la limite, la mort. L’apport fondamental du marxisme a été d’établir que le type d’organisation économique constitue la base sur laquelle se construit l’ensemble de l’édifice social.
L’individu se caractérise fondamentalement par sa relation à la société. « L’essence humaine n’est pas une abstraction inhérente à l’individu singulier. Dans sa réalité, c’est l’ensemble des rapports sociaux. » Le concept d’Homme abstrait est remplacé par celui d’homme

en relation

  • Marx
    856 mots | 4 pages
  • Marx
    1496 mots | 6 pages
  • Monsieur
    1108 mots | 5 pages
  • Marx
    579 mots | 3 pages
  • karl marx
    558 mots | 3 pages
  • Karl marx
    891 mots | 4 pages
  • Karl marx
    460 mots | 2 pages
  • Karl marx
    716 mots | 3 pages
  • Karl marx
    1376 mots | 6 pages
  • Karl marx
    1274 mots | 6 pages
  • karl marx
    9582 mots | 39 pages
  • Karl marx
    3848 mots | 16 pages
  • Karl Marx
    380 mots | 2 pages
  • Karl Marx
    583 mots | 3 pages
  • Karl marx
    2073 mots | 9 pages