Karl marx

497 mots 2 pages
Karl Heinrich Marx

Né à Trèves en 1818, il est issu d’une famille juive aisée.
Il étudie le droit à l’université et reçoit un certificat de fin d’année puis il part à Berlin pour se consacrer davantage à l’histoire et à la philosophie.
A Berlin, il appartient au cercle des « hégéliens de gauche » qui cherchent à tirer des conclusions athées et révolutionnaires de la philosophie de Hegel.
Début 1842, des bourgeois libéraux de Rhénanie en contact avec les hégéliens de gauche créent un journal d’opposition au clergé catholique, la « Gazette rhénane ». Marx et Bauer en deviennent les principaux collaborateurs et Marx en devient rapidement rédacteur en chef. Le journal doit interrompre sa publication car Marx accentue la tendance démocratique révolutionnaire du journal.
En 1844, à Paris, Marx se lie d’amitié avec Friedrich Engels avec lequel il rédige La Sainte famille et L’Idéologie allemande, ouvrage qui défend une conception matérialiste de l’Histoire mais le livre ne trouve pas d’éditeur. Dans les Thèses sur Feuerbach, Marx écrit : « Les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde de diverses manières ; ce qui importe, c’est de le transformer ».
En 1947, Marx et Engels rejoignent un parti politique clandestin, la Ligue des communistes où on leur demande de rédiger le Manifeste du Parti communiste qui paraît en 1848
Peu convaincu par le messianisme révolutionnaire et utopiste des disciples du marxisme, il écrit « Si c’est cela le marxisme, ce qui est certain c’est que moi, je ne suis pas marxiste ».
Il meurt le 14 mars 1883 à Paris et est enterré avec sa femme dans le cimetière de Highgate à Londres.
S’inspirant du matérialisme antique et se voulant une critique de l’économie politique, la pensée de Karl Marx se veut résolument matérialiste et pointe du doigt la passivité des philosophes.
Marx estime que l’Humanité doit instaurer une société sans division en classes sociales, empêchant ainsi la domination d’une classe dominante.
Il pense aussi que la

en relation

  • Karl marx
    404 mots | 2 pages
  • Karl marx
    2523 mots | 11 pages
  • Karl marx
    460 mots | 2 pages
  • Karl marx
    1738 mots | 7 pages
  • Karl marx
    486 mots | 2 pages
  • Karl marx
    805 mots | 4 pages
  • Karl marx
    336 mots | 2 pages
  • Karl marx
    830 mots | 4 pages
  • Karl marx
    616 mots | 3 pages
  • Karl marx
    4811 mots | 20 pages