Kenes

1872 mots 8 pages
[pic]

Comment le code du travail protège il l’employeur et l’employé?

[pic]

Réalisé par: -ARFAOUI SOUKAINA Encadré par: -M.MAGHNI - BECKOURY HANAA - SAD ILHAM

I- LE DROIT DE TRAVAIL :

1- le travail :

Le travail est une activité consciente et volontaire, naturelle mais pénible, parce qu’elle comporte un effort, appliquée à l’élaboration d’une œuvre utile, matérielle ou immatérielle. Le travail est intellectuel ou manuel, selon que l’élément prédominant est intellectuel ou physique. Mais il y a toujours intervention des deux éléments combinés.

2- le droit du travail :

Le droit de travail est régi par un ensemble de textes qui règlent les relations entre employeurs et salariés. Ces textes sont regroupés dans le code du travail.

3- l’inspection du travail :

Les inspecteurs du travail disposent des pouvoirs et jouent les rôles suivants :

▪ pouvoir de contrôle du respect de la législation du travail ▪ pouvoir de police judiciaire : rédaction des procès – verbaux transmis aux tribunaux ▪ pouvoir de décision concernant la protection contre le licenciement abusif ▪ rôle administratif de statistique

II- CREATION DES RAPPORTS JURIDIQUE DE TRAVAIL :

1- le contrat de travail :

Un contrat de travail est une convention par laquelle une personne, appelée employé ou salarié, s’engage, moyennement une rémunération en argent appelé salaire, à exercer une certaine activité au profit et sous la subordination d’une autre personne, appelée employeur ou patron.

A. les types du contrat de travail :

a) contrat à durée indéterminée :

Est un contrat de droit commun, le contrat à durée indéterminée n’est pas obligatoirement écrit. L’employeur peut être une personne morale ou physique et le salarié est obligatoirement une personne physique. L’accord des partie est tacite (le fait

en relation

  • Kenes
    34166 mots | 137 pages
  • Karl marx et le liberalisme
    469 mots | 2 pages
  • Droit transitoire
    17496 mots | 70 pages
  • Politique agricole
    35120 mots | 141 pages
  • Rapport l'oréal
    45677 mots | 183 pages