Ketal

360 mots 2 pages
KETTAL
L’entreprise KETTAL associée à ANIEME inaugure des nouvelles boutiques à Amberes et Viena.
L’entreprise KETTAL est associée à ANIEME (Association Nationale d’Industriels et d’Exportateurs de Meubles d’Espagne) et fait partie du groupe KETTAL, le meilleur groupe fabricant des meubles de jardin haut de gamme d’Europe.
Avec la prochaine inauguration à la fin du mois de février de ses deux nouveaux établissements, le groupe KETTAL change sa stratégie visant à accentuer la connaissance de ses marques en le consommateur final et développe son réseau de distribution des marchés européens.
La nouvelle boutique du groupe KETTAL à Amberes offre un espace unique dédié spécialement aux meubles de jardin haut de gamme. Avec une superficie de 650 m², la pièce (la boutique) est située dans la Rue Tabakvest 47 (avec l’entrée aussi par la rue Frankrijklei 126) à quelques mètres du Palais de la musique. Dans ce nouvel espace KETTAL, le client découvre tous les modèles de meubles de jardin en plus de recevoir des informations sur les quatre marques du groupe KETTAL : KETTAL, HUGONET, TRICONFORT, et EVOLUTIF.
De son côté, la nouvelle boutique KETTAL à Viena est la douzième ouverture que réalise KETTAL en six ans. Avec 280 m² de superficie, il est situé au centre de Viena , dans la rue Stubenring à côté du Musée d’Art Moderne.
De plus, de ces nouveaux établissements le client pourra recevoir l’aide intégrée et personnalisée sur la décoration extérieure de la part des experts du groupe.
Le président d’ANIEME, Enrique Pérez, a dit « A plusieurs occasion, ANIEME a confirmé qu’il n’existe pas de formule unique d’aide stratégique unique pour avoir du succès. Chaque entreprise est en réalité différente et doit trouver les formules s’adaptant le mieux à son produit et sa philosophie d’entreprise pour garder sa position sur les marchés extérieurs . KETTAL, exemple concret de cela, a continué à être une référence du secteur de meuble d’extérieur dans notre pays grâce à une

en relation

  • Pmbok 4eme edition
    176000 mots | 704 pages