kfkrjfrijfikr

6889 mots 28 pages
L’éthique (du grec ηθική [επιστήμη], « la science morale », de ήθος (« ethos »), « lieu de vie ; habitude, mœurs ; caractère, état de l'âme, disposition psychique » et du latin ethicus, la morale1) est une discipline philosophique pratique (action) et normative (règles) dans un milieu naturel et humain. Elle se donne pour but d'indiquer comment les êtres humains doivent se comporter, agir et être, entre eux et envers ce qui les entoure.
Il existe différentes formes d’éthique qui se distinguent par leur degré de généralité (l’éthique appliquée par exemple ne possède pas le degré de généralité de l’éthique générale). Elles se distinguent aussi par leur objet (comme la bioéthique, l’éthique de l'environnement, éthique des affaires ou l’éthique de l'informatique), ou par leur fondement culturel (qui peut être l’habitat, la religion, la tradition propre à un pays, à un groupe social ou un système idéologique). Dans tous les cas, l’éthique vise à répondre à la question « Comment agir au mieux ? ». L'éthique a les deux pieds dans le réel : il ne s'agit pas que d'un ensemble de concepts abstraits. Cette notion est empreinte de nuances : rien n’est noir ni blanc. Il faut savoir nuancer les couleurs2.
Sommaire [masquer]
1 Définition
1.1 Justification
1.2 Objet de l'éthique
1.3 Différenciation avec d’autres disciplines
1.4 Différents domaines liés
2 Histoire
3 Philosophie morale
3.1 Déontologie
3.1.1 Procéduralisme
3.2 Téléologie
3.2.1 Conséquentialisme
3.2.2 Valeurs
3.2.3 Vertus
3.3 Méta-éthique
4 Éthique appliquée
4.1 Dans la santé
4.2 Dans la consommation
4.3 Dans l’économie et la finance
4.3.1 Du commerce et des activités des entreprises
4.3.2 Informatique
4.4 Sociale et environnementale
4.4.1 Sociologie
4.4.2 Environnement
4.4.3 Éthique animale
4.5 Dans le métier d’historien
5 Notes et références
6 Annexes
6.1 Bibliographie
6.2 Articles connexes
6.3 Liens externes
Définition[modifier | modifier le code]

Justification[modifier |

en relation