Kiabi

293 mots 2 pages
[pic]

Sources : http://leblogmulliez.over-blog.com/article-22369929.html

http://leblogmulliez.over-blog.com/article-22369929.html

Les salariés-actionnaires de Kiabi (soit 79 % des effectifs) ont appris le taux d'évolution du FCP Kival pour 2009. Il ressort en hausse de 15,2 %. L'an passé, la valeur de part avait progressé de 18,7 %. Ces revalorisations significatives reflettent la poursuite de la dynamique de croissance dont bénéficie l'entreprise depuis maintenant quatre ans. En 2008, Kiabi a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 14 %, à 904,4 millions d'euros HT. Une progression dopée par l'ouverture de 43 nouveaux magasins. En comparable, la hausse des ventes se limite à 1,2 %. Lors d'une conférence de presse tenue ce mercredi à Lille, Jean-Christophe Garbino, directeur général de l'entreprise, a confirmé l'information du BlogMulliez.com selon laquelle une centaine de magasins Vêti allaient prendre l'enseigne Kiabi. L'affiliation devient un vrai relai de croissance pour le groupe et lui permet notamment de s'implanter dans de petites villes. "Nous étions convaincus que Kiabi n'était pas fait pour des zones de chalandise de moins de 50 000 habitants. Nous nous étions trompés, reconnaît JC Garbino. On s'est en effet aperçu que notre modèle est tout aussi viable dans les petites villes."
En 2008, selon le panéliste Secodip, Kiabi est devenu le numéro 1 des ventes de prêt-à-porter en France. Le groupe, qui a investi 60 millions d'euros en 2008, maintient son budget d'investissement pour 2009 avec 84 millions d'euros au global. L'entreprise, créée en 1978 par Patrick Mulliez (le frère du fondateur d'Auchan), emploie 7 274 salariés, dont 700 ont été recrutés en

en relation

  • KIABI
    1026 mots | 5 pages
  • Kiabi
    1353 mots | 6 pages
  • Kiabi
    2154 mots | 9 pages
  • Kiabi
    537 mots | 3 pages
  • Kiabi
    6029 mots | 25 pages
  • Kiabi
    1333 mots | 6 pages
  • Kiabi
    7510 mots | 31 pages
  • KIABI
    703 mots | 3 pages
  • Kiabi
    520 mots | 3 pages
  • kiabi
    665 mots | 3 pages