King

1707 mots 7 pages
Martin Luther King
Les causes
La lutte contre la ségrégation de Martin Luther King débuta officiellement 1er décembre 1955 lorsque Mme Rosa Parks, refusa de céder sa place à un blanc dans l'autobus. Lorsque Martin fut averti de l’arrestation de celle-ci, il fut scandalisé et décida à l’aide de toute la communauté noire influant que désormais toute la population de couleur devrait boycotter les autobus. Portant ainsi fruit, le 24 novembre 1956, la Cour Suprême des États-Unis déclara une loi visant à éliminer toute ségrégation dans les transports. Ce fut, la première victoire de King et ce qui le poussa à arrêter toute injustice vis-à-vis les noirs. Influencer par Gandhi et par Lincoln, King voulait vraiment faire une différence pour les gens de sa couleur. Il en avait assez entendu, assez vu. La vie des noirs qui jusqu’à aujourd’hui avait été dans la misère, dans l’humilité et dans le lynchage devait devenir égalitaire à celle des blancs. King pensait que cette politique de ségrégation ne suivait pas le principe : "séparés mais égaux" mais rendait la vie des noire inégale. C’est pourquoi il débuta une lutte acharnante contre cette injustice tout en promouvant son idéologie de façon non-violente. Toutes ses lois frustrantes visant à empêcher la cohabitation des blancs et des noirs dans les écoles, dans les transports, les restaurants, les hôtels, les lieux de culte et même les bancs de parc devaient être supprimé afin que les noirs soit vu de façon égal aux autres races. King voulant une foi pour toute faire régner les promesses de la constitution qui promettait au peuple : liberté et justice, et une union qui devait perfectionnée au fil du temps. Cette promesse qui avait sur le coup donné pleins d’espoirs aux gens de couleurs avait par son non-application fait perdre à ceux-ci toute confiance en leur pays ainsi qu’en leur avenir.

Déroulement de votre événement

Les causes de son assassinat n’ont jamais été réellement élucidées. Par contre, son parcours

en relation

  • King
    462 mots | 2 pages
  • King
    1657 mots | 7 pages
  • king
    1495 mots | 6 pages
  • King
    4408 mots | 18 pages
  • Le King
    311 mots | 2 pages
  • king
    4635 mots | 19 pages
  • King
    494 mots | 2 pages
  • king
    1160 mots | 5 pages
  • Stephen king
    5887 mots | 24 pages
  • Burger king
    3866 mots | 16 pages