king

1160 mots 5 pages
CEM Abdoulaye SADJI
Classe : 4e E

NOMS DES EXPOSANTES :

MAME DIARRA BOUSSO NIANG
FATOU BINETOU DIOP
MAME DIOGOP DIOUF
MADIARIOU DIA

INTRODUCTION

I. LES PRINCIPESFONDAMENTAUX DE L’ETAT DEDROIT

1. Le respect de la hiérarchie des normes
2. l’égalité des sujets de droit
3. l’indépendance de la justice
4. séparation des pouvoirs

II. PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA BONNE GOUVERNANCE
1. La transparence
b. Lutte contre la corruption
2. La participation
La bonne gouvernance
3. La participation
a. promotion de la démocratie

4. La participation
b. développement participatif et durable.

CONCLUSION

INTRODUCTION

L’Etat de droit est « un système institutionnel dans lequel la puissance publique est soumise au droit ».

Cette notion, a été redefinie au début du vingtième siècle par le juriste autrichien Hans Kelsen, comme un état dans lequel les normes juridiques sont hiérarchisées de telle sorte que sa puissance s’en trouve limitée.

C’est aussi « une situation juridique dans laquelle chacun est soumis au respect du droit, du simple individu jusqu'a la puissance publique ».
La bonne gouvernance se définit comme la manière dont les autorités en exercice gèrent les ressources économiques et sociales d'un pays, d’une communauté ou d’une institution en faveur de son développement, a travers un ensemble de principes :

• le respect du droit et des droits humains,
• la transparence et l’efficacité de la gestion des affaires,
• la lutte contre la corruption,
• la promotion de la démocratie et le développement Participatif et durable.

I. LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE L’ETAT DE DROIT

1. Le respect de la hiérarchie des normes

• Cette notion, d'origine allemande, a été redéfinie par le juriste autrichien Hans Kelsen au début du XXe siècle, comme un « État dans lequel les normes juridiques sont hiérarchisées de telle sorte que sa puissance s'en trouve limitée ».

• L’existence d’une hiérarchie des

en relation

  • King
    462 mots | 2 pages
  • King
    1707 mots | 7 pages
  • King
    1657 mots | 7 pages
  • king
    1495 mots | 6 pages
  • King
    4408 mots | 18 pages
  • Le King
    311 mots | 2 pages
  • king
    4635 mots | 19 pages
  • King
    494 mots | 2 pages
  • Stephen king
    5887 mots | 24 pages
  • Burger king
    3866 mots | 16 pages