kkijhezf

1524 mots 7 pages
HISTOIRE DES ARTS

Gustave Eiffel et ses oeuvres

Arts et Physique-Chimie
Partie Artistique

Gustave Eiffel (1832-1923) est un ingénieur français devenu le premier grand maître de l'architecture de fer.

Partie I

La Tour Eiffel,

une fabuleuse construction métallique

A. Le contexte historique : la Révolution Industrielle :
Au XIX°siècle, la France bascule dans l'Ere industrielle. Le METAL, produit massivement, révolutionne l'architecture et supplante la pierre et la brique (éléments des constructions depuis l'Antiquité).
Les artistes s'enthousiasment pour ses qualités extraordinaires :
– Souple et malléable (lorsqu'il est en fusion), il adopte n'importe quelle forme.
– Rigide et ultra-résistant à température normale.

B. Un projet fou :

Quelques chiffres...sur la T.E.
313 mètres : hauteur à l'origine
En 1889, la France accueille 324 mètres aujourd'hui grâce à l'Exposition Universelle. Pour affirmer l'ajout d'antennes sa supériorité sur les autres pays, la
France se lance un défi architectural et 125 mètres : largeur au sol technologique : construire le plus haut 25 mètres : largeur des pieds
Monument du monde ! C'est Gustave 1665 marches du sol au sommet
Eiffel, ingénieur et grand spécialiste de l'architecture de fer, qui relèvera ce défi...
Magistrale porte d'entrée de l'Exposition Universelle, la TE fête le
Centenaire de la Révolution Française. Il est prévu de détruire la structure quelques années après.

En 1884, Koechlin dessine le premier plan (4 piles incurvées se rejoignent au sommet, reliées tous les 50 m par des plates-formes). Puis
Stephen Sauvestre, architecte en chef, retouche le projet pour lui donner davantage d'esthétique (lourds pieds maçonnés, ajout d'arcs jusqu'au premier étage, réduction du nombre de plates-formes, ajout d'une « coiffe » pour suggérer un phare...).
Le génie d'Eiffel : grâce au métal (malléable et solide),
Records de hauteur
Eiffel relève le défi de la hauteur : il conçoit une

en relation

  • la tour Eiffel
    661 mots | 3 pages
  • dossier paris
    1457 mots | 6 pages
  • HDA La Tour Eiffel
    1867 mots | 8 pages
  • La tour eiffel
    3711 mots | 15 pages
  • la tour eiffel
    1037 mots | 5 pages
  • La tour eiffel
    1052 mots | 5 pages
  • Dfsghf
    852 mots | 4 pages
  • HDA tour eiffel
    995 mots | 4 pages
  • LA TOUR EIFFEL
    696 mots | 3 pages
  • Symétrie
    989 mots | 4 pages