Kkkk

1076 mots 5 pages
BERNARD
STELLA 1ere L1 DISSERTATION DE FRANCAIS

De part la découverte de nouveaux continents, la naissance de la médecine et l'idée de perfectibilité humaine, l'intérêt de l'humanisme se porte naturellement sur l'homme et son évolution. C'est ainsi que les auteurs de l'époque se centrent essentiellement sur les moyens qui conduieraient au Bonheur. Apparait alors le concept nommé Carpe diem qui signifie "Cueille le jour présent". Ce mot a une étymologie latine qui vient du verbe CARPERE (et du nom Diem) qui appartient a la chair des fruits que l'on cueille, que l'on apporte a sa bouche pour les savourer. L'expression complète désigne donc une invitation a saisir le jour et a le déguster comme un fruit savoureux. Entre la fiction, le poème et l'éssai, quelle forme littéraire vous parait le plus apte a faire passer le message du Carpe diem plus généralement un message humaniste. Autrement dit, quel type de texte littéraire semble le plus approprié pour véhiculer ce concept du Carpe diem voire même un message humaniste: est-ce par le biais d'une création de ce qui est du domaine de l'imaginaire ? Ou par le moyen d'une composition d'un travail sur les mots, un art du langage en jouant sur les sonorités et la richesse d'une langue ? Ou encore, grâce a un texte argumentatif dans lequel l'auteur expose ses réfléxions ?
Il semble des lors intéressant de se demander quelle forme de texte littéraire reflète avec le plus de pertinance le message de la philosophie du Bonheur du Carpe diem. Afin de répondre a cette problématique l'étude se portera sur l'humanisme au XVI ièm siècle puis , sur l'étude du Carpe diem dans la littérature.

L'humanisme place l'homme au centre de tout intérêt et se consacre a la sublimer. Les humanistes reflètent une volonté d'un idéal de vie, d'hommes et de femmes parfaits psychologiquement et physiquement, vivant en harmonie. C'est ainsi que la littérature s'approprie

en relation

  • Kkkk
    359 mots | 2 pages
  • kkkk
    8164 mots | 33 pages
  • Kkkk
    1457 mots | 6 pages
  • kkkk
    290 mots | 2 pages
  • Kkkk
    701 mots | 3 pages
  • ;;;;kkkk
    596 mots | 3 pages
  • kkkk
    7993 mots | 32 pages
  • Kkkk
    713 mots | 3 pages
  • Kkkk
    250 mots | 1 page
  • Kkkk
    4162 mots | 17 pages