Knowledge Management

1533 mots 7 pages
KM : des enjeux historiques toujours d'actualité
Apparue dans les années 80 et ayant pris son envol dans les années 90, la notion de KM (Knowledge Management) a atteint aujourd'hui un degré de maturité dans les entreprises. Rares sont en effet les entreprises à se désintéresser totalement des moyens à mettre en œuvre pour gérer, partager et capitaliser les connaissances mais également des savoirs-faire.
Si l'essor de formations académiques a pu accompagner la création de nouveaux postes dédiés à cette problématique (lire notre enquête : Knowledge Manager, un stratège au service de la connaissance), la montée en puissance du KM est surtout à mettre au crédit d'une prise de conscience généralisée de la part des différents acteurs de l'entreprise. "Le Web social est devenu un véritable phénomène qui pourrait modifier la relation Homme-Entreprise) (Jean-Yves Prax - Polia Consulting)
Directions générales, responsables métiers, DSI : tous ont en effet bien compris l'intérêt de mettre au point non seulement une démarche KM mais également les outils technologiques pour la soutenir.
Mais alors qu'au début des années 2000, le choix pour s'outiller en solutions KM était relativement simple, avec des offres facilement identifiables fournies par des éditeurs spécialisés (Agilience, Ardans, Arisem, Knowings, Vedalis, etc.), le rouleau compresseur du Web 2.0 est passé par là.
Schéma issu de l'ouvrage de Jean-Yves Prax : Le Manuel du Knowledge Management - Mettre en réseau les hommes et les savoirs pour créer de la valeur ", Dunod 2007, 2e édition, 512 pages,. © Jean-Yves Prax Et désormais, plus une seule (ou presque) solution collaborative n'est lancée sur le marché sans être dotée d'un module de gestion ou de partage de connaissances, prenant d'ailleurs bien souvent la forme de wikis ou d'outil de cartographie d'expertises. Sans compter sur l'émergence d'un nouveau type d'offre.
"L'évolution majeure de ces trois dernières années est, sans nul doute, l'explosion

en relation

  • Knowledge management
    7160 mots | 29 pages
  • Knowledge management
    25589 mots | 103 pages
  • Le knowledge management
    1482 mots | 6 pages
  • Knowledge management
    9474 mots | 38 pages
  • Knowledg management
    27828 mots | 112 pages
  • Le knowledge management
    7920 mots | 32 pages
  • Knowledge management
    309 mots | 2 pages
  • Knowledge management
    26745 mots | 107 pages
  • Knowledge management
    1671 mots | 7 pages
  • knowledge management
    3272 mots | 14 pages