Léon blum

758 mots 4 pages
Leon Blum (1872-1950)

Il fit ses études au Lycée Henri IV. 1890, Léon Blum entre à l'École normale supérieure. 1891, Il est licencié en lettres. 1892, Il collabore à la Revue blanche. 1894, Il est licencié en droit. 1895, il est nommé Auditeur au Conseil d'État en décembre 1895. 1895, Il prend parti pour Alfred Dreyfus. 1897, Première rencontre avec jean Jaurès. 1899, il adhère au Parti socialiste (SFIO). Le 31 juillet 1914 Assassinat de Jean Jaurès. 1914, Il est nommé chef de cabinet de Marcel Sembat, ministre des Travaux publics. 1906/1914, il publie "En lisant : réflexions critiques", "au théâtre", "du mariage" et une biographie de Stendhal. 1919, Il est élu député de la Seine, il sera secrétaire, puis président du groupe parlementaire socialiste à l'assemblée. 1920, Congrès de Tours, la majorité des adhérents socialiste sont pour l'adhésion à L'internationale communiste, Léon Blum ainsi que quelques autres s'y opposent, la scission est inévitable, le Parti communiste est crée et est majoritaire, la SFIO se retrouvant minoritaire.

1924, Victoire du Cartel des gauches. Léon Blum soutient Édouard Herriot radical de gauche et nouveau président du conseil.1929 Il est élu député de Narbonne en 1929, réélu en 1932 et 1936. 1934, Création du Front Populaire alliances des différents partis de gauche socialiste et du parti communiste. 3 mai 1936 Victoire du Front Populaire aux élections législatives. 5 juin 1936, Léon Blum nommé président du conseil forme son gouvernement, les communistes ne font pas parti du gouvernement, mais ils le soutiennent, pour la première fois des femmes sont ministres, elles sont 3. 6 juin 1936, Léon Blum présente son gouvernement à l'assemblée, l'extrême droite se déchaîne notamment Xavier Vallat, député de Droite, proche de l’Action française qui l'apostrophe en ces termes "Votre arrivée au pouvoir marque incontestablement une date historique. Pour la première fois, ce vieux pays gallo-romain va être gouverné par un juif.

J’ose

en relation

  • Léon blum
    481 mots | 2 pages
  • Léon Blum
    728 mots | 3 pages
  • Leon blum
    545 mots | 3 pages
  • Léon blum
    260 mots | 2 pages
  • Léon blum
    2698 mots | 11 pages
  • Léon blum
    1126 mots | 5 pages
  • Léon blum
    661 mots | 3 pages
  • Leon blum
    567 mots | 3 pages
  • Biographie Léon Blum
    387 mots | 2 pages
  • Le gouverment de Leon Blum
    490 mots | 2 pages