Létranger, albert camus

Pages: 33 (8098 mots) Publié le: 9 novembre 2010
[pic]
Albert Camus: L'Étranger
« La porte du malheur »
L’étranger d’Albert Camus. Le cas Meursault
Mesdames et Messieurs, vous m’avez invité pour que je vous parle, au regard de mon
expérience professionnelle, d’une oeuvre littéraire, qui se doit d’intéresser un détective, non
seulement au point de vue culturel, mais aussi pour ainsi dire, au point de vue professionnel.
Nous nous trouvonsen face d’un meurtre et d’un criminel mais n’avons pas de motif. Un
procès apparemment absurde juge moins le crime commis que le comportement de l’accusé
pendant l’enterrement de sa mère quelques jours auparavant. En fin de compte, il sera
condamné à mort par la justice à cause de son manque de chagrin ce jour-là, alors que le
lecteur, faisant quasiment office de juré, déclare intuitivementMeursault non coupable, bien
que, malgré tout, celui-ci ait tué un homme. Le chercheur littéraire américain Roger Shattuck
rend compte d’une pratique de lecture de l’Etranger avec ses étudiants sur une trentaine
d’années. Leurs commentaires montrèrent « une grave erreur d’interprétation aboutissant à un
aveuglement moral. Dans la plupart des cas, le crime demeure non évoqué et carrément
omis.»Une empathie d’abord analogue du professeur se transforma seulement au bout de
longues années en la conviction que « Camus exagère. Il sait et nous savons que Meursault a
tué un homme et mérite une sanction. Pourtant nous ne saurons jamais exactement pourquoi il
a commis ce crime. »
Mais peut-être devrions-nous être prudents en employant ici le mot « jamais ». Nous allons,
en effet, découvriraussi bien le motif du crime que la raison de notre sympathie pour un héros
suspect, Mesdames et Messieurs, soyez-en sûrs !
Mais, me direz-vous, pourquoi donc Albert Camus n’a-t-il laissé tomber la moindre allusion
sur ce point ? Il a bien souvent pris position sur son récit. Le détective n’a-t-il pas besoin d’un
mandat de l’auteur pour mener à bien toute enquête criminalistique sur une deses oeuvres, ou
du moins de son accord ?
Entendu ! Mais l’accord existe.
Treize ans après la parution de l’Etranger Camus écrit, dans la préface d’une édition
pédagogique américaine : « Il y a quelque temps, j’ai résumé l’Etranger en une phrase qui, je
le concède, paraît très contradictoire :>Dans notre société, tout homme qui ne pleure pas à
l’enterrement de sa mère court le risque d’êtrecondamné à mort< Je pense simplement que le
héros du livre est condamné parce qu’il ne joue pas le jeu. […] Il refuse de mentir. […] A
mon avis Meursault n’est pas une épave humaine, mais un pauvre homme nu, qui aime un
2
soleil qui ne fait pas d’ombre. Il est tout le contraire d’un être insensible ; il est poussé par une
passion profonde – profonde parce qu’elle reste muette […] »
La référenceau mutisme devrait éveiller l’intérêt. Si la passion était vraiment restée muette, il
n’y aurait pas d’Etranger, pas de Prix Nobel, pas de commentaires ultérieurs ni de préface.
La passion n’est pas muette mais cryptée. Le mandat d’enquête réside en la demande implicite
de décrypter. La vérité ne s’exhibe pas dans le récit aux yeux de tout le monde, mais elle est
bien plus l’affaire del’interrogatoire contradictoire, si l’on veut bien m’accorder cette
expression. Elle est livrée par l’accusé pour ainsi dire uniquement à huis clos.
Mais enfin : l’amour prétendu du héros pour la vérité a déjà été remis en question d’un autre
côté de façon critique. Shattuck, l’expert en littérature précédemment cité, a constaté
récemment avec beaucoup de perspicacité que Meursault ment au moins deuxfois au bénéfice
de Raymond. « Une fois quand il écrit à la femme maure qui aurait trompé Raymond et une
autre fois vis à vis de la Police. »
Et en ce qui concerne le « jeu » que le héros refuse de jouer, il conviendrait de se demander à
quel jeu pense l’auteur. Seulement celui des conventions stériles de la société et celui du
mépris absurde à l’encontre de marginaux non-conformistes ?...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fiche de lecture: létranger, albert camus
  • albert de camus
  • Albert camus
  • Albert camus
  • Albert camus
  • Albert camus
  • Albert camus
  • Albert camus

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !