Léviathan hobbes

Pages: 5 (1164 mots) Publié le: 8 octobre 2012
-------------------------------------------------
Hobbes, Léviathan

* 09/12/2011

La notion de droit est imputable à la présence de qqun qui confère des droits. S’il n’y a pas une interdiction de faire une chose, on y est tacitement autorisé. L’existence d’un droit nécessite d’un acte tacite ou explicite du souverain.
Qui va conférer des droits au souverain ?
Qu’est-ce qu’un droit ?Une liberté consentie. C’est une absence d’obstacle consentie.
(La liberté reçoit une acception assez négative chez Hobbes car c’est une absence d’obstacles).
A qui le droit est-il conféré ? C’est la personne naturelle comme telle qui est réputée à avoir le droit ex : on a un droit de ppté sur une maison quand on vient nous cambrioler, le souverain va punir le cambrioleur c’est la garantiesouveraine qui permet d’instaurer un droit.
Si on veut vendre cette maison par une agence : l’acteur de la transaction va contracter avec un acheteur en notre nom donc il n’y a aucun lien. Seul un auteur ou une personne naturelle peut être dit un sujet de droit ou d’obligation. Or, le souverain est une personne fictive. Alors comment conférer des droits à une personne fictive ? En tant que souverain,il n’est qu’un pur représentant fictif de la souveraineté.
Si le souverain est mandaté pour accomplir son action, le contrat lui confère le droit de tout faire puisque quoi qu’il fasse, il le fera au nom des sujet modèle de la stipulation pour autrui : un transfert de droit vers le souverain. C’est un droit transféré même indirectement : le souverain est l’auteur de l’action et on lui confèreune liberté non entravée pour protéger la sécurité de chacun.
Que ce passe t-il lorsqu’une action du souverain n’est pas légitime ? Comment peut-on dire que d’un coté le souverain a tous les droits et d’un autre qu’il est tenu par la protection des souverain.
Le souverain n’étant pas partie à la convention, personne ne peut l’obliger à quoi que ce soit. Si le souverain est tenu à la protection dela république (c’est le but de la souveraineté), ce n’est pas une exigence normative. Dès lors que le souverain cesse de protéger les individus, on retombe progressivement dans l’état de nature c’est une conséquence naturelle, intrinsèque. Par conséquent, le souverain protège la vie des sujets et s’il ne le fait pas, l’état de nature revient.
En tant que souverain, le souverain à tous lesdroits au nom du bien commun, personne ne peut l’empêcher d’exercer sa prérogative. Cette fonction du souverain se déduit de l’essence de l’état de nature. Le sujet n’est jamais injuste car il n’est pas assujetti aux lois civiles.
Dès lors que le souverain cesse de protéger la multitude, on retourne dans l’état de nature. La souveraineté c’est ce qui est institué en vue de mettre fin à l’état denature.
Le souverain a bien un devoir (au sens de fonction) qui s’attache à la nature même de la fonction qu’il exerce mais aucune instance ne peut imposer au souverain de respecter ce devoir car il n’a pas de compte à rendre. Il ne s’agit ni d’un lien moral ni d’un lien contractuel. Mais il y a quand même un devoir moral car le souverain est tenu à l’équité.
Le souverain n’est pas soumis aux loisciviles car il n’est pas membre de la convention. La justice se traduit par le respect des conventions, le sujet ne peut être dit injuste.
Si le souverain est inéquitable, il n’a pas de compte à rendre. S’il est inéquitable, il revient à l’auteur des lois de la nature de lui demander des comptes cad à Dieu seul. De manière générale, le fait qu’on n’est jamais de certitude absolue quant à la bonnemanière d’interpréter les lois de la nature implique qu’il est impossible de déterminer une seule interprétation de ces lois. Hobbes dit que cette interprétation revient au souverain. L’absence de pt de vue surplombant implique que l’on ne peut pas demander de compte au souverain ni du pt de vue des lois civiles ni du pt de vue des lois morales.
Le droit ppal du souverain est de ne pas être...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Hobbes leviathan
  • hobbes leviathan
  • Hobbes leviathan
  • Leviathan hobbes
  • Hobbes léviathan
  • Hobbes le léviathan
  • Hobbes, léviathan
  • Hobbes- le leviathan

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !