La 3eme république

Pages: 7 (1637 mots) Publié le: 27 février 2012
La Troisième République (1870 – 1940)

Plan :

* Introduction,
* I) La 3ème République,
* A) Le traité de Francfort, 
* B) La démocratie républicaine,
* II) Les conditions de Vie et les conditions de Travail de La Classe Ouvrière,
* Les conditions de Vie,
* Les conditions de Travail.
* Conclusion.

Introduction :

Le XIXe siècle en France est unepériode de profonds changements et d'instabilité politique. Même si la Révolution française se termine en 1799 avec le coup d'état des brumairiens, l'onde de choc se prolonge jusque dans le dernier quart du XIXe siècle, lorsqu'enfin la France trouve l'équilibre politique républicain dont les insurgés de 1789 ont rêvé. L'héritage social et culturel de l'Ancien Régime est lourd, le pouvoir se placeavant tout là où se trouve la puissance financière. En même temps, les bouleversements scientifiques et techniques changent la société française, une nouvelle classe émerge, celle du prolétariat et des ouvriers, plus mobile, moins conservatrice que les paysans. Profitant de l'affaiblissement de l'influence de la noblesse et du clergé sur les affaires du pays, la bourgeoisie libérale et réformatrices'affirme désormais comme la classe sociale déterminante, stimulant l'essor industriel.

I) La 3ème République :

Forcée à entrer en guerre par la Prusse de Bismarck, la France, mal préparée, subit immédiatement un revers: Napoléon III est fait prisonnier à Sedan le 1er septembre 1870 et Paris est assiégé par les troupes prussiennes. A l'intérieur de la capitale, la résistance s'organise.Gambetta, député républicain, proclame le 4 septembre la fin de l'empire et la nouvelle IIIe République avant de rejoindre en ballon la ville de Tours. Le siège de Paris dure plus de quatre mois, provoquant une famine, aggravée encore par une vague de froid sans précédent. Des élections législatives en février 1871 renvoient à l'Assemblée une majorité de députés monarchistes qui sont favorables auxconditions de paix imposées par la Prusse. Une nouvelle fois, il apparaît évident que si Paris et les grandes villes sont républicaines et jacobines, la province est conservatrice et monarchiste. En mars, le gouvernement nouvellement élu, avec Thiers à la tête de l'exécutif, s'installe à Versailles, tandis que le peuple de Paris forme un gouvernement insurrectionnel, la Commune. Les communardsadoptent le drapeau rouge, dénoncent l'armistice avec l'Allemagne, proposent des réformes fondamentales en faveur des ouvriers et pour l'éducation (école laïque et gratuite). Les Versaillais organisent un nouveau siège de la capitale et le 21 mai, l'assaut final contre les fédérés de Paris est ordonné. De violentes batailles ont lieu pendant une semaine, faisant de nombreux morts. La supériorité ennombre et en armes des Versaillais donne finalement la victoire au gouvernement légitimiste. Une des plus terribles répressions de l'histoire de France prend alors place: 25000 Parisiens sont fusillés, une autre dizaine de milliers sont condamnés et déportés. Le mouvement ouvrier est totalement décapité, la première révolution prolétarienne anticapitaliste est écrasée. La Commune possède unehéroïne, Louise Michel, institutrice, qui a participé à tous les combats. L'Etat ne fusillant que les hommes, elle est jugée puis déportée en Nouvelle-Calédonie. Elle est amnistiée en 1880, avec tous les autres communards. Elle a publié ses Mémoires en 1886.

A) Le traité de Francfort :

Le traité de paix de Francfort (10 mai 1871) contraint la France à abandonner à l'Allemagne ses deux provincesà la frontière du Rhin, l'Alsace et la Lorraine. La France doit aussi payer une lourde indemnité de guerre, mais pour l'essentiel, la "République sans républicains" est sauvée. En 1873, le conservateur Thiers est remplacé à la tête du pouvoir exécutif par un légitimiste, le maréchal Mac-Mahon, qui a dirigé la répression contre la Commune. Le gouvernement poursuit alors une politique active...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La 3ème république
  • 3ème république
  • La 3eme république
  • 3Ème république
  • 3éme république
  • La 3ème république
  • La 3ème république
  • La 3eme republique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !