La bêle histoire du Mayflower

7701 mots 31 pages
La belle histoire du « Mayflower »

comme le premier acte gouvernemental de la colonie de New Plymouth.
Finalement, au bout de 65 jours, le Mayflower jeta l'ancre dans la baie du Cap Cod. Plusieurs explorations furent nécessaire avant de découvrir un ancien champ de maïs abandonné par les indiens iroquois. Ce lieu était idéal pour construire le premier campement.

La description de l'établissement de ces colons sur la Nouvelle Angleterre (nom donné quelques années avant par le capitaine John Smith, chef des premiers colons de Jamestown) a été modifié au fil des siècles pour diverses raisons, politiques ou économiques, peu importe. Si l'on s'en tient aux versions historiques, cette colonie a marqué de son empreinte l'histoire de l'Amérique. Pourtant, elle n'était pas la première. En effet, c'est le 20 décembre 1606 que John Smith lance sa première expédition pour le compte de la Virginia Company. Il accoste en Virginie le 13 mai 1607 et fonde la ville de Jamestown qui est le premier établissement permanent d'homme et de femmes en Amérique du Nord (les espagnols étaient déjà présent en Floride depuis 1585). En raison d'un mauvais choix du lieu d'installation - île marécageuse envahie de moustiques avec de fortes marées et trés peu d'eau potable - mais aussi à cause de multiples attaques d'indiens, les colons moururent en masse. Tout le monde connait l'histoire de Pocahontas (reprise dans le film des studios Disney). John Smith est sauvé par cette jeune indienne, fille du chef des Algonquins qui l'avait condamnée à mort. Elle sauve également les survivants de la colonie de Jamestown. Là aussi, mythe ou réalité ? Toujours est-il, ce sont biens les colons du Mayflower qui ont la première place dans la conscience collective des américains.

Une bien belle histoire que celle de ces aventuriers qui ont tout abandonnés pour embarquer sur ce navire marchand. J'ai choisi un extrait du livre "One Small Candle" de Thomas J. Fleming et je vous invite à le lire

en relation