La banque

267 mots 2 pages
Depuis plusieurs années, j’ai eu l’occasion de travailler dans différents secteurs d’activités commerciales. Mes différents emplois saisonniers et la grande confiance que m’accorda notamment un employeur de Saint-Malo, me permis d’apprécier rapidement la relation avec la clientèle.
Dans le cadre de la formation au BTS MUC j’ai pu comparer deux secteurs majeurs que sont la grande distribution et le secteur bancaire. En effectuant mes stages en cours de formation, j’ai eu la chance de pouvoir confronter ces deux domaines et c’est donc en pleine connaissance de cause que je me suis orienté vers le secteur bancaire.
La relation clientèle a toujours été pour moi d’un grand intérêt. La progression constante dans les différentes études commerciales suivies jusqu’à cette licence professionnelle constitue pour moi une logique de formation me permettant de réaliser mes objectifs.
Après avoir travaillé dans plusieurs agences bancaires au sein du crédit agricole, j’ai définitivement choisi d’y consacrer ma carrière.
Selon moi, le secteur allie différentes qualités : la relation commerciale et financière avec la clientèle et le service aux particuliers. En effet, ceux-ci sont souvent perturbés voire effrayés par la relation bancaire. L’orientation d’une vie ou d’un investissement passe la plupart du temps par un engagement financier où intervient l’agence de proximité. Cette définition prend tout son sens car la proximité géographique est aussi une proximité sociale et une relation de confiance qui doit s’établir entre un client et sa banque. Ces relations financières s’étendent parfois sur des durées se chiffrant parfois en

en relation

  • Banque
    7365 mots | 30 pages
  • Banque
    2729 mots | 11 pages
  • Banque
    12896 mots | 52 pages
  • Banques
    5750 mots | 23 pages
  • Banque
    343 mots | 2 pages
  • Banque
    22232 mots | 89 pages
  • Banque
    2703 mots | 11 pages
  • Banque
    316 mots | 2 pages
  • Banque
    8292 mots | 34 pages
  • banque
    3913 mots | 16 pages