La bauté et l'intiligence

Pages: 2 (349 mots) Publié le: 19 mars 2013
La beauté ou l’intelligence ?
De nature, l’être humain a tendance à se montrer utile et à se valoriser. Un conflit est né entre la beauté et l’intelligence : l’épanouissement de l’individu dépend-ilde la splendeur de son physique ou de ses facultés ? Si les femmes avaient le choix entre beauté et intelligence, il y aurait celles qui choisiraient la beauté et d’autres l’intelligence.
D’abord,la beauté donne à la femme son charme et sa grâce. C’est pourquoi plusieurs d’entre elles dépensent un argent fou afin de se faire une chirurgie esthétique pour être splendide. Elles pensent qu’ellesseraient ainsi admirées par tous le monde. En effet, des sociologues affirment que les hommes conduits par leur faiblesse sont attirés par les coquettes.
En outre, la beauté n’est pas seulement unatout physique mais elle est aussi un enjeu financier puisque les femmes belles et gracieuses sont le centre d’intérêt de plusieurs groupes. Je cite, par exemple, les sociétés de publicité ou de ventede produit de beauté.
Cependant, de nos jours, la beauté physique n’est pas le seul critère pour être valorisé. En effet, la compétence intellectuelle permet aux femmes d’avoir une vision innovante del’avenir. Les avantages de l’intelligence ne s’arrêtent pas là, en utilisant cette clef de réussite, elles s’approprient des postes intéressants ainsi qu’un haut statut social. Ainsi, les femmes dontles QI sont élevés sont confiantes et ont une forte personnalité, ce qui se révèlera primordial pour leur avenir.
Il est vrai que la beauté permet à la personne de se sentir féminine mais vu que labeauté est relative au temps, l’âge lui gâche son attirance et la rend fane comme une fleur. Il serait donc raisonnable de s’intéresser à l’intelligence des femmes. Ces dernières en l’utilisant defaçon appropriée peuvent se faire belles.
En conclusion, je pense que les femmes auraient toutes souhaité être belles et intelligentes à la fois, car la beauté est la clef du bonheur romantique et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !