La biche intro

289 mots 2 pages
Lecture analytique : un chapeau paille d'Italie introduction et conclusion

Introduction :

C’est au cours d’un voyage en Italie que commence la carrière littéraire d’Eugène Labiche. Il fait parvenir à un journal parisien une série d’articles constituée par ses impressions de voyage, qui seront publiées deux volumes, sous le titre de La Clef des champs (1838). Mais c’est sur la scène du théâtre que Labiche connaît fortune et renommée. Plus d’une centaine de vaudevilles sont ainsi écrits en collaboration avec un grand nombre d'auteurs.
Un chapeau de paille d’Italie est écrit en collaboration avec Marc-Michel et la pièce est représentée pour la première fois en 1851. Le jeune Fadinard, le jour de son mariage, part à la recherche d’un chapeau de paille identique à celui de Mme de Beauperthuis, mangé par son cheval au bois de Vincennes.... Cet extrait est la scène d'exposition du vaudeville : nous assistons à la discussion entre deux domestiques, Felix et Virginie.
Quelle est la portée satirique de cette scène d'exposition ?
Nous montrerons tout d'abord que cette scène d'exposition dévoile les éléments essentiels de l'intrigue, avant de mettre en évidence que le comique de cette scène permet de faire la satire de la bourgeoisie du 19ème siècle.

Conclusion :
Ainsi, cette scène a bien une fonction programmatique : tout en dévoilant les éléments nécessaires à la compréhension de l'intrigue elle esquisse un portrait satirique des maîtres, comme le fait traditionnellement la comédie.
Mais comme le dit Labiche, l'homme n'est pas pris au sérieux et "semble n’avoir été créé que pour amuser ceux qui le regardent d’une certaine façon". C'est ainsi que le spectateur, entraîné dans un tourbillon de quiproquos, ne retrouve son souffle que dans le happy end final, lorsque Fadinard aura évité que "tout [soit]

en relation

  • Eugene la biche
    906 mots | 4 pages
  • Democratie
    260 mots | 2 pages
  • Commentaire composé sur un chapeau de paille d'italie, d'eugène labiche, acte v scène sept (jusqu'à la fin):
    1796 mots | 8 pages
  • Je vis je meurs
    741 mots | 3 pages
  • Eugene labiche
    329 mots | 2 pages
  • Commentaire linéaire Un Chapeau de paille d'Italie
    2336 mots | 10 pages
  • Un chien andalou, Luis Buñuel et Salvador Dali, 1929
    1159 mots | 5 pages
  • Tom à la ferme - mise en scène
    771 mots | 4 pages
  • Prout
    397 mots | 2 pages
  • L'ethique est-il un critère de jugement
    1521 mots | 7 pages