La biographie est-elle toujours un espace de création, de " recréation "

1303 mots 6 pages
I recherche de la vérité. à Les raisons de l’écriture.
Tout d’abord, il est facile de remarquer que l’autobiographie, n’a pas un seul but précis ni une seule raison particulière à son écriture, en effet, en fonction des personnes, les raisons changent ainsi que le but. Les raisons qui poussent quelqu’un à faire le récit de sa vie peuvent être diverses, comme George Perec, dans « w ou le souvenir d’enfance » qui écrit afin « d’exorciser » le sentiment de culpabilité qui le tourmentait, mais aussi de se remémorer des souvenirs de son enfance afin de les rendre éternels.
L’autobiographique peut également avoir des fonctions de « confessions.
L’auteur décide de se livrer à nue à ses lecteurs. L’auteur se confesse à ses lecteurs comme il se confesserait à un prêtre. C’Est-ce que Rousseau essayera de faire dans ses confessions, ainsi il s’engage à dire toute la vérité à ses lecteurs.

pacte autobiograhie
Lorsque l’on parle d’autobiographie, il est impossible de ne pas parler du « pacte autobiographique » ce pacte, consiste à ne dire que la vérité, absolument toute la vérité et rien que la vérité ! L’auteur doit se montrer telle qu’il est et s’engage à ne pas « mentir » aux lecteurs. L’auteur essayera d’être le plus sincère possible, en confiant tout ce qu’il a pu faire, de bien, ou de mal dans sa vie. Il n’hésitera pas à faire de recherche sur son enfance, ainsi Yourcenar dans souvenirs pieux, nous avoue que l’écriture sur soit, c’est comme « un personnage historique que j’aurais tenté de recréer ». Parfois, les auteurs s’accroche à des souvenirs qui ne sont pas toujours les siens et cela provoque quelques de soucis dans la vérité.

Soucis de la vérité :
Ainsi, La recherche de la vérité, qu’elle soit sur soit, sur sa vie, sur ses souvenirs, ou bien l’engagement à ne dire que la vérité n’est pas ce qu’il y a de plus simple, malgré une volonté de dire la vérité
,il n’est pas possible de tout raconter, de tout dire, tout d’abord parce-que sans le

en relation

  • Je me montre mais c'est pour mieux me cacher
    3877 mots | 16 pages
  • Le biographique
    1360 mots | 6 pages
  • Pacte autobiographique
    1642 mots | 7 pages
  • Rousseau et autobiographie
    1133 mots | 5 pages
  • Faut-il forcément remonter à ses origines pour écrire son autobiographie?
    1795 mots | 8 pages
  • Analyse: livre 1 des confessions de rousseau
    664 mots | 3 pages
  • L'autobiographie
    556 mots | 3 pages
  • L'interet principal de l'autobiographie
    1083 mots | 5 pages
  • L'autobiographie
    752 mots | 4 pages
  • Dissertation vérité et sincérité en autobiographie
    2215 mots | 9 pages