La calligraphie : histoire des arts

463 mots 2 pages
Histoire des arts L'écriture au service de l'islam : l'art de la calligraphie.

Introduction: Qu'est-ce que la calligraphie ?
Le mot calligraphie vient du grec " Kallos " (beauté) et de " graphein " (écrire). La calligraphie c'est l'art de la belle écriture, l'art de bien former les caractères des lettres. Elle est née qu' au VIe car les tribus arabes utilisaient principalement le language et non l'écriture mais grace au Coran elle devient un art et une chose sacrée pour les musulmans. I le matériel de calligraphie

Le calame est l'instrument qui permet d'écrire. Il est réalisé en roseau et son extrémité est en biseau. Pour chaque style d'écriture il faut un calame différent. Le calligraphe utilise un canif pour tailler régulièrement la pointe du calame. L'encre est fabriquée de diverses manières. Dans le fond de l'encrier on place une bourre de soie qui permet d'imprégner la pointe du calame.

SOURCES
Le monde islamique, de Robert Irwin, Flammarion, 1997.
Le calame

II Le coufique

L'écriture arabe coufique est née dans la ville de Kufah (Irak) dont elle tire son nom . C'est le style le plus ancien.Elle est caractérisée sur ses angleset ses formes carrées , faites de courts traits verticaux et de lignes horizontales prolongées. Avec ces verticales basses sesles lignes horizontales allongées , l'écriture coufique se différencie bien des autres car elle ne contient pas de voyelles .

Bifeuillet de coranMoyen-Orient, fin du IXe ou début du Xe siècle . Encre, or et gouache sur parchemin .
Nour fondation.
Le style naskhi

Le Naskhi, dont les origines remontent au VIIIe siècle, il se développe au XIe. Ce style gagna ses lettres de noblesse et servit d’écriture principale de Corans. À ce jour d’ailleurs, il y a plus de Corans copiés en Naskhi que dans toutes les autres écritures arabes réunies. Elle est très ronde et régulière. Les courbes sont pleines et profondes , les mots sont bien espacés en général.
Page d'un

en relation

  • Du graphisme à la calligraphie
    3438 mots | 14 pages
  • Calligraphie chinoise
    637 mots | 3 pages
  • Art musulman
    1392 mots | 6 pages
  • Littérature cycle 3
    3235 mots | 13 pages
  • Art Chinois
    720 mots | 3 pages
  • Lalla Essaydi démystifie la peinture orientaliste
    621 mots | 3 pages
  • La chine
    905 mots | 4 pages
  • HDA_les trois pilliers
    358 mots | 2 pages
  • hida
    662 mots | 3 pages
  • Prog App Glisser Griffer
    866 mots | 4 pages