La cantatrice chauve

762 mots 4 pages
C’est à la suite de la deuxième Guerre mondiale que le mouvement existentialiste a pris forme. Cette nouvelle idéologie inspire plusieurs auteurs tels qu’Albert Camus, Jean-Paul Sartre ainsi que Simone de Beauvoir. Ces individus prennent alors conscience de l’absurdité de la vie et traitent de sujets comme l’ennui, le néant ou la peur. Le théâtre de l’absurde apparaît ensuite en France, dans les années 50. Ce dernier est basé sur les mêmes principes que le mouvement d’existentialisme et prône l’absurdité grâce à sa mécanique antithéâtrale et à son rejet des éléments structuraux d’une pièce. Cette dissertation explicative démontrera que la pièce La Cantatrice chauve d’Eugène Ionesco, publiée en 1954, est représentative de ce type de théâtre. L’effondrement du réel ainsi que la dislocation du langage seront abordés afin de prouver que cette pièce est typique du théâtre de l’absurde.
Une des caractéristiques du théâtre de l’absurde est l’effondrement du réel. Dans ce genre de pièce, le réalisme est rejeté et la réalité est déconstruite. Dans La Cantatrice chauve, ce sont les repères spatio-temporels qui sont éliminés, clichés ou abstraits. D’un côté, la présence des lieux est clichée et abstraite ce qui a pour effet de supprimer le réalisme. La pièce débute à Londres. M. et Mme Smith passent une « soirée anglaise » dans leurs « fauteuils anglais », un « feu anglais », ainsi qu’une « pendule anglaise » qui frappe des « coups anglais » (p.41). La répétition du terme « anglais » est si excessive qu’il devient cliché et dénué de sens, ce qui porte le lecteur à se questionner sur le vrai sens du mot et à douter si l’histoire se déroule bien à Londres. Également, il est mentionné au début que la pièce se déroule chez les Smith alors qu’à la toute fin, une didascalie annonce : « M. et Mme Martin sont assis comme les Smith au début de la pièce. La pièce recommence avec les Martin qui disent exactement les répliques des Smith dans la première scène. » (p.100). Cela porte à

en relation

  • Cantatrice chauve
    485 mots | 2 pages
  • La cantatrice chauve
    1008 mots | 5 pages
  • Cantatrice chauve
    360 mots | 2 pages
  • La cantatrice chauve
    275 mots | 2 pages
  • la cantatrice chauve
    931 mots | 4 pages
  • Cantatrice chauve
    911 mots | 4 pages
  • Cantatrice chauve
    725 mots | 3 pages
  • la cantatrice chauve
    410 mots | 2 pages
  • La cantatrice chauve
    1471 mots | 6 pages
  • La cantatrice chauve
    970 mots | 4 pages