La cathédrale de lausanne, entre roman et gothique

Pages: 13 (3043 mots) Publié le: 21 août 2013
La Cathédrale de Lausanne, entre roman et gothique


1. Présentation de la cathédrale

Pourquoi sur la colline de la Cité:

La colline de l'ancienne Cité, dernier contrefort du Jorat, offre une situation topographique dominante et protégée. Les fouilles archéologiques montrent qu’elle est occupée continuellement depuis le Ve siècle avant J.-C.
Vers la fine du IVe siècle, les habitants deLousonna quittent les parages de Vidy et montent vers la colline de la cité pour chercher protection contre les régulières invasions barbares.

Pourquoi une petite cathédrale ?

La cathédrale de Lsn est une petite cathédrale comparée à ses sœurs gothiques, ses dimensions sont modestes, surtout la hauteur des voûtes. Pourtant, il y a un équilibre parfait entre la longueur, la largeur et lahauteur. Le maître qui l’a conçue a su tirer parti de l’espace restreint dont il disposait.
En effet, l’implantation de la cath au même emplacement que les édifices antérieurs a posé beaucoup de problèmes aux architectes des XIIe et XIIIe siècle qui ont du l’agrandir pour en faire une vraie cathédrale. Cet agrandissement a exigé l’utilisation de toute la largeur de la croupe descendante de la Cité,ce qui a eu pour conséquence directe sur l’édifice une disposition unique du massif occidental : le rez de chaussée est traversé par un axe routier jusqu’au début du XVIe siècle.

Description architecturale

La cath relève du système basilical cruciforme à 3 nefs de hauteur inégale : vaisseau central et bas-côtés.
La nef devait être couverte de voûtes sexpartites, à 6 nervures inscrites dansun carré. Ce système exige une alternance de piles fortes, composées et colossales, et de piles plus faibles, colonnes basses et simples. Finalement, ce système n’a été appliqué que dans une seule travée, mais expliquerait l’alternance des piliers. Les autres travées sont couvertes de voûtes barlongues (2x+ longues que larges).
Transept peu saillant, choeur peu profond entouré d’un déambulatoire.Une tour lanterne s’élève entre le déambulatoire et les croisillons, sur la croisée des transept. En tête du massif occidental devaient s’élever 2 tours, une seule sera achevée, complétée par une tourelle d’escalier accolée au bas-côté sud.
Une série d’arcs-boutants flanque l’édifice.

Matériaux : molasse pour le gros de l’oeuvre, tuf pour les voûtains et calcaires pour les soubassements. Lacath a été édifiée en pierre de taille par la technique de la pierre en délit.

Histoire monumentale : étapes de construction

vers 590 : L’évêque Marius, dont le diocèse s’étend à l’Helvétie, quitte Aventicum et transfert son siège épiscopal à la Cité. Il fonde une première cathédrale : St-Thyrse, appelé plus tard St-Maire, de dimension modeste : 26x12m.
1000 : cathédrale construite sousl’évêque Henri, dite d’Henri II de Bourgogne.
C’est sur celle-ci que l’actuelle cath sera construite.

La cathédrale de Lausanne est édifiée en plusieurs étapes, de 1173 à 1275 :

étape romano-gothique
1173 : Date probable des débuts du chantier.

Les reliques de la «bienheureuse Marie de Lausanne« sont retirées du sanctuaire préexistant et déposées dans une chapelle provisoire(Cartulaire=recueil d’actes). La cathédrale de l’an 1000 sera démolie et ses pierres sacrées réutilisées pour la cathédrale actuelle.

L’évêque Landri de Durne ouvre les travaux en commencent par le chevet, en utilisant un appareillage roman.

Première partie gothique

Une sentence arbitrale de 1192 révèle un conflit entre le chapitre et l’évêque qui avait détourné des pierres de tailles préparées pour lacath pour édifier une maison, et accusant le chanoine maître de Fabrique, Henri Albus, d’avoir renvoyé les maçons de l’évêque. Preuve de la reprise des travaux.

1190-1215 : Après 20 ans d’arrêt, les travaux reprennent au début de l’épiscopat de Roger de Vico Pisano jusqu’en 1215. Le «maître d’oeuvre de Lausanne« :

achève le déambulatoire et y implante de forts supports engagés dans le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les cathedrales gothiques
  • Le roman gothique
  • Les romans gothiques
  • Les gargouilles sur les cathédrales gothiques européennes
  • Art gothique, cathédrale de strasbourg
  • Roman gothique (pas de moi)
  • Une cathédrale gothique : saint-pierre de beauvais
  • L'art gothique et l'art roman

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !