La censure au 18 ème siècle

Pages: 6 (1329 mots) Publié le: 3 décembre 2010
La censure: Helvétius
Correspondance générale d'Hélvetius

300. Jean-Omer Joly de Fleury à Chrétien-Guillaume de Lamoignon de Malesherbes

Paris, ce 6 aoust 1758

Il n'est pas, Monsieur, qu'il ne vous soit revenu comme à moy que le nouveau traité De l'Esprit cause dans le public une sensation des plus grandes. Je ne l'ay pas lû, ainsi je ne suis pas à portée d'en juger par moy-même, maison dit tout haut que ce livre attaque ouvertement la religion et sa morale. Je vais l'examiner et en raisonner avec des personnes en etat d'en juger. Ne jugeriés-vous pas convenable, Monsieur, d'après ce premier jugement du public qui ne se trompe guerres sur des choses qui interessent autant le bien general de la société, de faire suspendre très rigoureusement la distribution de ce livre ? Ce quiest fort singulier, c'est que j'ay vu sur le seul exemplaire que l'on m'en a montré l'approbation d'un censeur, sur la foy duquel le privilege a été accordé. Cette circonstance ne m'empesche pourtant pas d'insister auprès de vous pour arrester le livre et, comme vous aimés, Monsieur, que tout se passe dans l'ordre et y soit ramené, ne jugeriés-vous pas aussi convenable de faire passer ce livresous les yeux de quelque theologien éclairé qui puisse juger sans partialité du merite ou des jnconvenients des principes du livre ?
J'ay l'honneur d'etre, avec les sentiments les plus jnviolables d'attachement et de respect, Monsieur,
Votre très humble et très obeissant serviteur,
Joly de Fleury, avocat général.

307. Helvétius à Madame Helvétius

[Vers le 9 août 1758]

Je t'ai donc quitté,ma chere amie. Je suis loin de l'endroit où es[t] toute ma tendresse et tout mon bonheur. Pendant la route je disois: « Ma femme se leve, ma femme est triste, ma femme lit. Le diné sonne, elle boit interieurement à ma santé. Ma femme va sur la route de Paris se promener, mais ma femme est triste parce qu'elle ne m'y trouverat pas. Ma femme enfin se retire chez elle et elle pense à moy. » Exceptéles moments ou j'ay affaire, dis-en de même de ton mary. Penses-y à neuf heures sonnantes, car il est toujours rentré à cette heure-là et il pense à toy. C'est un rendezvous que je te donne.
Je suis accablé de critiques: il en pleut, et des plus cruelles. Mais malgréz cela mon livre se soutient. Je seray encor six mois en proie à la vile canaille, et cela est triste. Il y a une quantité de gensacharné contre cet ouvrage, et je t'avoue que cela est desagreable. Oh! Que j'ay vu d'amis me tourner le dos! Je puis bien dire: « Oh! Mes amis, il n'est point d'amis! » Mais tu me reste; c'est en toy que j'ay mis mon bonheur, et tu ne me manqueras pas. Il paroit cependant qu'on me fait moins grize mine et qu'on me reçoit assez bien. Mais toutes les criailleries jesuittiques sont la cauze de cefroid.

312. L'abbé François-Joachim de Pierres, comte de Bernis, à Jean-Omer Joly de Fleury

11 aoust 1758

Mr de Malhzerbes, Monsieur, s'est réchauffé dans son harnois sans savoir trop pourquoy. Mais tout cela est appaisé. Le livre De l'Esprit est proscrit par un arret du Conseil. Ainsi il y a apparance que cette affaire n'aura plus de suites. J'ay deffendu par ordre du Roy au Sr Tercierd'approuver aucun livre qui n'auroit pas un rapport immediat à la politique. Je vous assure qu'il n'a lu, ni entendu celui de L'Esprit. J'avoüe que je suis etonné de la facilité avec laquelle on permet l'impression des livres modernes. Le materialisme est la theologie d'aujourd'hui et l'independance le but auquel on appelle tous les membres de l'Estat. Il y a à perdre pour tout le monde si ce mauvaisesprit continüe à se rependre et à s'etablir.
Vous connoissés mon tendre attachement.

334. Chrétien-Guillaume de Lamoignon de Malesherbes au syndic et aux adjoints de Librairie

[Vers le 3 septembre 1758]

M. le chancelier me charge de vous mander de veiller avec attention à ce qu'il ne soit fait aucune nouvelle édition du livre De l'Esprit. On a avis que quelques libraires de Paris se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • 18 Ème siecle
  • 18 Eme siecle rationalisme
  • Littérature du 18 éme siècle
  • les lumières du 18 eme siecle
  • Le 18 ème siècle
  • Le 18 eme siecle
  • 17 Et 18 ème siècle
  • Le 18 eme siecle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !