La charte de déontologie des ministres

Pages: 65 (16056 mots) Publié le: 11 septembre 2014
Introduction

Les premières lignes du Rapport Jospin intitulé Pour un renouveau démocratique dresse le portrait sombre des relations entre le citoyen et les gouvernants :

« La République, parce qu'elle repose sur l'adhésion à un ensemble de valeurs collectives fondamentales et sur la confiance des citoyens dans leurs institutions, doit prendre en compte les exigences nouvelles de lasociété, pour prévenir le risque d'une remise en cause du contrat social et éviter que les citoyens ne se détournent de la vie démocratique. Un tel risque existe aujourd'hui car notre démocratie traverse une crise de confiance. »

Il faut instituer une morale publique. Le mot d'ordre : la confiance.

Il faut dire que la mise en cause du personnel politique n'est pas récente. Il nous suffirait denous replonger dans l'histoire de la III République pour voir que la corruption et les mœurs douteuses étaient déjà dans le comportement de certains gouvernants.

Mais notre société contemporaine exige aujourd'hui des règles éthiques, des principes de bonne conduite et la véritable institution d'une politique de déontologie pour Jean Marc Sauvé, vice-président du Conseil d'État, même pour lemétier politique. Plusieurs raisons à cette impératif de vertu; notre société actuelle est caractérisée par des interactions de plus en pus poussées entre le monde politique et le monde économique, conduisant à une multiplication de situations de conflits d'intérêts, largement médiatisées, relayées par une culture de la transparence. Comment la confiance peut-elle être maintenue alors que l'image donnéede l'homme politique est celui qui couvre des pratiques douteuses alors que c'est à lui à qu'il revient de servir l'intérêt général ? Servir cet intérêt général, utiliser les deniers publics n'est pas un privilège mais une obligation à respecter. Le citoyen est placé en situation de suspicion généralisée.
Il n'est plus possible d'éluder, de fermer les yeux sur de tel enjeux. Au contraire, il estdevenu impératif de les affronter, il en va d'une soif de purification de la vie publique, il en va de redonner une confiance des citoyens envers leur gouvernant.

On exige une déontologie rigoureuse en réponse. Un renforcement des exigences déontologiques s'impose pour faire face à la crise que traverse nos institutions envers l'autorité, de la légitimité de nos gouvernants. Il en va de lapréservation de notre pacte social, fondement de notre démocratie. En effet, un citoyen ne délègue pas son pouvoir souverain à des gouvernants que s'il est sûr que ce dernier ne sert que l'intérêt général et non ses intérêts privés. L'engagement dans la cité et le service de la chose publique commandent, de la part des gouvernants et pour ce qui nous concernent des ministres, le respect d'unedéontologie spécifique et rigoureuse. Règles qui énonceraient les devoirs et principes de bonne conduite afin de remettre nos ministres dans le droit chemin, d'édicter quels sont les bons comportements et bannir les mauvais.

Mais quel instrument est à privilégier ? En effet, le choix du support le plus adéquat peut se poser pour accompagner le changement de culture déontologique des ministres et ne pasopter pour l'adoption de l’adoption de règles prescriptives telle qu’une loi. S'il faut se référer à Jérémy Bentham, père fondateur de la déontologie, qui considère que les comportements bons à prescrire permettant d'ériger le bonheur public ne doivent pas être prescrit par des normes législatives. Se trouvant plus sur le champ de la morale, « la législation n'a que trop empiété sur un territoirequ'il ne lui appartient pas ».
Et il est vrai que pour Jean-Marc Sauvé, la nouvelle culture de déontologie doit s'approprier de nouveaux instruments qui sont les Codes ou Chartes de déontologie. D'ailleurs, un nombre croissant de profession libérale se sont dotées de tels instruments.

Qu'en est-il des ministres ? S'il est apparu nécessaire d'instaurer une culture de déontologie pour...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • CHARTE de DEONTOLOGIE du SERVICE INFORMATIQUE
  • Charte de déontologie "consultants île de france"
  • Deontologie
  • Deontologie
  • Déontologie
  • Deontologie
  • Deontologie
  • déontologie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !