La chrétienté médiévale

Pages: 2 (259 mots) Publié le: 9 mars 2012
Dans la société médiévale où la foi est profonde et la peur de l'enfer très forte, l'église joue un rôle considérable et ceux qui prient ( lesclercs ) dominent le reste de la société : ceux qui combattent et ceux qui travaillent.
L'église rythme la vie quotidienne des hommes. Chaquejour porte le nom d'un saint, c'est la cloche de l'église qui ponctue la journée de travail et indique l'heure des prières, toutes les fêtes sontdes fêtes religieuses qui rythment aussi les travaux agricoles. La vie de chacun se déroule, de la naissance jusqu'à la mort, dans un cadrereligieux : le sacrement du baptême, la mariage à l'église, l'enterrement dans le cimetière chrétien en sont les grandes étapes.
Le clergé conseilleles paroissiens, encadre les fidèles. Il impose le mariage et la confession des péchés au moins une fois l'an, il s'occupe aussi de l'enseignement,tout cela lui assure un contrôle efficace de la vie des fidèles. L'église essaie d'adoucir les mœurs brutales de l'époque, même si cestentatives n'aboutissent pas toujours.
Pour éviter l'enfer, et obtenir le salut éternel, les chrétiens sont soucieux d'accomplir les rites de l'église :aller à la messe le dimanche, jeûner le vendredi et pendant le Carême, etc. Ils espèrent l'aide des saints et vont en pèlerinage là où sontconservées leurs reliques ( Rome, Saint-Jacques-de-Compostelle, Jérusalem ), ils font parfois des dons à l'église pour gagner le pardon de Dieu.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La chrétienté médiévale
  • La chrétienté médiévale
  • La chretiente medievale
  • La chrétienté médiéval
  • La chrétienté médiéval
  • La chrétienté médiévale
  • Chrétienté Medievale
  • La chrétienté médiévale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !